logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

L'équipe BMA se distingue lors de l'ADAC Rund um die Sulinger Bärenklaue

Rally 08/05/2018


 

Dans la foulée du Rallye de Wallonie, l’équipe BMA a gagné l’Allemagne, afin de prendre part à l’ADAC Rund um die Sulinger Bärenklaue, deuxième manche de la compétition nationale, qui servait également d’épreuve d’entraînement pour certains concurrents de l’ADAC Opel Rallye Cup. Comme déjà vu par le passé, Christian Riedemann, copiloté par Michael Wenzel, était présent avec une Skoda Fabia R5 de l’équipe de Bernard Munster. Après une année d’inactivité suite à un sérieux accident, le pilote allemand avait hâte de se remettre dans le bain, et force est de reconnaître que ce retour aux affaires s’est bien déroulé, la Fabia R5 BMA de Riedemann signant pas moins de 9 scratches sur un total de 13 spéciales !

 

"Hélas, dans une spéciale show, il a abordé un peu vite un water splash, explique Bernard Munster. C’en est suivi un phénomène d’aquaplaning qui a envoyé la Skoda dans un tas de sable, duquel Christian a mis une bonne trentaine de secondes à s’extirper. Plus tard, il a encore perdu 8 secondes en partant en tête-à-queue. Au bout du compte, il a achevé l’épreuve en 2ème position, à 8’’3 de la Fabia R5 lauréate. Mais pas de doute, le plus rapide ce week-end, c’était bien Christian Riedemann, dont le retour était plus que réussi."

 

Après plusieurs épreuves aux commandes de l’Opel Adam R2, Grégoire Munster, accompagné de Johan Jalet, retrouvait de son côté la version Cup du bolide au blitz, bien différente de la R2. L’épreuve basée à Sulingen, en Basse-Saxe, avait en effet le statut de rallye test pour les concurrents de la très courue ADAC Opel Rallye Cup, dont la deuxième manche aura lieu dans trois semaines lors du Sachsen Rallye. Et sur les spéciales de ce week-end, Grégoire Munster s’est retrouvé face à l’espoir allemand Nico Knacker, qui connaît parfaitement les lieux, étant originaire de cette région…

 

"Comme l’épreuve n’entrait pas en ligne de compte pour la Cup, nous avons testé différentes choses sur la voiture, explique Bernard Munster. Ce qui n’a nullement empêché Grégoire et Johan de signer trois scratches. Dans la longue spéciale sur le camp militaire, très difficile à appréhender, et que Knacker connaît plutôt bien, Grégoire a logiquement perdu du temps. Mais d’une trentaine de secondes de retard au premier passage, l’écart s’est réduit à une dizaine de secondes lorsque les concurrents y sont revenus une seconde fois. Au final, Grégoire et Johan terminent derrière Knacker, ce qui constitue un résultat logique sur cette épreuve spécifique."

 

Dans deux semaines, c’est le Belgian Rally Championship qui reprendra ses droits du côté de Bocholt, à l’occasion d’un Sezoensrally 2018 caractérisé par ses spéciales sur terre. BMA y sera présent en grande formation, avec les Skoda Fabia R5 de Kris Princen, Steve Matterne et Didier Duquesne, la Porsche 997 GT3 de Patrick Snijers et l’Opel Adam R2 de Grégoire Munster. Voilà qui promet… (Vincent Franssen)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet