logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Les histoires de Speed Action : Willy Mairesse, ce fougueux héros...

Divers 18-05-2020


 

Pour attaquer cette semaine - et en attendant le prochain quizz, que les fans se rassurent... -, on retrouve un souvenir d'enfance, un de plus. Bien connu des amateurs d'épreuves routières pour anciennes, Georges Tomsen a contracté le virus à Francorchamps, lui aussi. Un épisode typique de l'époque, à bien des égards...

 

"Nous sommes en juin 1962 et j’ai 6 ans. A l’époque, habitant Engis, les autos qui faisaient du bruit m’intéressaient déjà. Tôt le matin, juché sur un tabouret, je regardais les 12 Heures de Huy par la fenêtre de la cuisine. Mais en ce mois de juin, c’est vers Francorchamps que mes parents nous emmènent. Mon père n’aimait pas spécialement le sport auto - quoiqu’il avait un bon coup de volant - mais c’était surtout l’occasion de faire la fête avec leurs amis…

 

Nous voilà donc installés dans une prairie à la ferme Libert. Deux Belges au départ : Lucien Bianchi, le sage, respectueux de la mécanique, et Willy Mairesse, le fougueux. Parade des pilotes et ensuite c’est parti ! Quelles merveilles, ce bruit (c’était des 1500 cm³ à l’époque), cette odeur d’huile de ricin. J’étais aux anges et je m’étais découvert un héros, Mairesse ! Quelle maîtrise, quelle attaque et quelle bagarre pour la deuxième place avec Trevor Taylor, derrière Jim Clark !

 

Il reste 2 ou 3 tours et soudain, on me rappelle car on repart aux autos pour rentrer…

 

Je ne comprends pas, je questionne… On me répond : 'On part maintenant pour ne pas être dans les embouteillages !' Le drame !

 

C’est sur une petite route dans les bois que l’on écoutera sur un transistor de l’époque la fin de la course et que j'apprendrai le terrible accident survenu entre Mairesse et Taylor. Qui s'en tireront miraculeusement bien, en dépit du fait qu'ils avaient tous les deux été éjectés du côté de Blanchimont !

 

Mais c’était fait, j’avais trouvé mon métier, le virus était là et j’étais plus que largement contaminé. Depuis, je n’ai jamais voulu être vacciné…

 

Mon deuxième Spa F1, ce seront les essais du GP de 1968 et la découverte de l’idole de mon adolescence….Jacky Ickx !

 

Ils ne me l’ont jamais avoué, mais je pense que mes parents ont dû regretter par la suite cette escapade spadoise…"

 

Toute une époque, bien sur, avec ses performances, ses héros, ses drames... Et au bout du compte, la naissance d'une passion. Merci à Georges pour ce souvenir lié à Willy Mairesse, qui a pris part à 12 Grands Prix de F1 dans sa carrière, signant un podium lors du Grand Prix d'Italie 1960. Il a participé à 8 reprises aux 24 Heures du Mans, terminant à trois fois sur le podium (1961, 1965 et 1967),  sur Ferrari. Dès le premier tour de l'édition 1968, qu'il disputait sur Ford GT40, il est victime d'un terrible accident qui le laisse dans le comas avec des blessures à la tête. Il décédera le 2 septembre 1969, à 40 ans seulement, ayant mis fin à ses jours après avoir compris qu'il ne piloterait plus jamais en course... (Vincent Franssen)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet