logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Les histoires de Speed Action : et José Close se mit à pousser la lourde Mustang GT3 !

Divers 30-05-2020


 

En ce week-end de Pentecôte, on reprend le fil de nos histoires de Speed Action, avec une anecdote transmise par Philippe Maquoy, et qui date de 2011. Preuve qu'il n'y a pas besoin de plonger dans les années '80, '70 ou '60 pour retrouver des moments qui ont marqué l'histoire du Circuit de Spa-Francorchamps. Allez, on vous embarque... 

 

"Nous sommes aux 24 Heures de Spa 2011 et l’équipe de commissaires de piste officie au poste 30 (actuel 19bis), c’est-à-dire à une encablure de la ligne d’arrivée. Et d’arrivée, il en est question, puisque cette année-là, je travaillais lors de la dernière pose du dimanche, qui comprenait le finish de l’épreuve. Etant peu au fait du classement, j’entends le speaker annoncer que la #85, soit la Ford Mustang GT3 du team de Raphaël van der Straten, reprenait part à la course, alors que depuis que j’étais revenu en bord de piste vers midi, on ne l’avait plus apeçue...

 

A quelques minutes du terme de l’épreuve, voici la Mustang qui se présente à la Chicane, mais à faible allure... Elle franchit celle-ci pour s’arrêter à 10 mètres de nous... mais avant la ligne ! Je comprends que le pilote attend le damier pour passer l'arrivée et ainsi être classé, donc on se contente de sortir un drapeau jaune pour signaler sa présence... jusqu’au moment où ce pilote sort de l’auto, et à sa taille, je reconnais José Close ! Celui-ci se met à pousser la Ford, qui n’est pas vraiment un modèle de légèreté !

 

Mes gars se précipitent pour l’aider, mais je les arrête dans leur élan : aide extérieure = disqualification ! Donc tout ce qu’on pouvait faire était d’encourager José de la voix, ce qu’on était pas les seuls à faire, car de la tribune, de la pitlane et de la terrasse toute proche fusaient des encouragements en tout genre ! Et il y est arrivé, le pauvre José, à faire passer la ligne à cette encombrante et lourde voiture, à la seule force de ses petits bras !

 

Dès que la Mustang a franchi l'arrivée, Close s’est écroulé le long du mur, à bout de force, et mes gens ont rangé l’auto dans l’herbe... Tout cela pour rien, car le classement final stipulait 'distance insuffisante' et l'équipage de la Mustang VDS Racing Adventures n’a donc pas été classé. Il n’empêche, c’était poignant comme moment, et cela reste un de mes plus beaux souvenirs à Francorchamps !"

 

Merci à Philippe... et bravo à José pour cet effort dont on se souvient en effet très bien. Cette édition n'a pas été la seule des 24 Heures avec une arrivée 'compliquée' pour l'un ou l'autre concurrent. Ce qui fait partie du charme des courses d'endurance. 

 

Si vous aussi vous souhaitez nous envoyer un souvenir, une anecdote, un billet d'humeur en lien avec 'votre Francorchamps', avec une petite photo pour illustrer le tout, une seule adresse mail : vfranssen@cybernet.be. A très vite... (Vincent Franssen) 



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet