logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Les titres ASAF en Auto-Cross et Kart-Cross sont déjà décernés

Divers 13/08/2019


 

Pour leur rendez-vous annuel, les amateurs d’Auto-Cross et de Kart-Cross se réunissaient à Hives, petit village proche de La Roche-en-Ardenne. Et le succès était une nouvelle fois au rendez-vous pour l’écurie 'Li Skiron', puisqu’on y dénombrait une bonne nonantaine de pilotes au départ et plus d’un millier de spectateurs ! Les titres Auto-Cross et Kart-Cross 2019 ont été attribués au terme de l’unique course qui figure au championnat des disciplines.

 

Mais quelle course, comme l’explique Pascal Volvert au nom de l’écurie organisatrice : "En réalité, ce ne sont pas moins de 35 épreuves que nous avons disputées en l’espace d’une journée. Depuis 2016, Hives reste la seule manche au programme de la discipline et elle attire encore beaucoup de monde. 94 pilotes dont pas de mal de Français étaient de la partie, c’est très encourageant." Aucun incident n’était à déplorer durant l’ensemble de la journée et un très bon esprit de compétition y a régné. Cette 52ème édition a encore prouvé qu’il est possible de maintenir une discipline qui est, pour de nombreux pilotes, la bonne phase d’initiation avant le passage au rallye. Sur l’ensemble de la journée, chaque catégorie aura effectué trois manches de six à huit tours sur un circuit 100 % terre long de 700 mètres. Le tout pour 60 euros d’engagement et à peine 30 de licence…

 

Et dès 14 ans, puisqu’en Auto-Cross, les Juniors peuvent débuter en compétition avec des montures jusqu'à 1400cc. A Hives, ils étaient 13 à relever le défi et après la victoire en première manche de Loïc Clément (Opel Astra), c’est Marvin Magerotte qui gagnait les deux suivantes : de quoi lui offrir le titre avec sa Mitsubishi Colt. Jacques-Antoine Lallement et son Opel Corsa prenaient la dernière marche du podium.

 

En Division 1 où les montures sont les plus proches de l’origine, on retrouvait non moins de 39 pilotes répartis en trois classes de cylindrée. Face à 11 concurrents dans la classe 3 pour les plus de 1801cc, Rony Wirtz et son Honda Civic réussissaient le score parfait avec 150 points pour autant de victoires dans les trois manches disputées. Même s’ils évoluaient également avec de redoutables Civic (huit dans le top 10 !), Kerry Marteau et Alain Degeimbre devaient se satisfaire des deuxième et troisième places. Mieux encore en classe 2 pour Ludovic Schuler, aussi en Civic, qui gagnait également ses trois courses tout en laissant quinze concurrents derrière lui. Parmi les bolides de 1300 à 1800cc, il précédait la Civic de Gary Michelin (tout de même vainqueur de deux manches dans sa série) et la Mitsubishi Colt d’Alain Schuler. Enfin, des 11 pilotes au départ dans la classe 1 (maximum 1300cc), c’est l’autre Colt de David Dekeyser qui s’imposait après une victoire en deuxième manche. Si la régularité de Sébastien Peiffer (Mazda 323) et Nicolas Doucet (Colt) leur permettaient de grimper sur le podium, David Dessale (Daihatsu Charade) et Logan Piette (Toyota Starlet) remportaient néanmoins une victoire dans les deux autres manches.

 

En Auto-Cross, on retrouve encore la Division 3 réservée aux spectaculaires 'protos'. Si Fabian Tambour s’imposait dans la première manche, c’est finalement Daniel Hulot qui prenait à son compte les deux suivantes. Ce qui lui permettait d’être champion devant Miguel Louis et Tambour. Enfin, la Division 6 était également de la partie avec les véhicules les plus puissants et parfois équipés de quatre roues motrices. Dans cette catégorie, Marius Duruisseau (Subaru Legacy) s’imposait après avoir gagné la deuxième manche devant William Mignon (Honda Civic) et Sébastien Mouzon (Suzuki Swift). Malgré deux victoires, Julos Missotten (Subaru Impreza) ne marquait pas le moindre point dans la deuxième manche, ce qui le repoussait au pied du podium.

 

Très attendu, les Kart-Cross ont également assuré le show dans les trois divisions où ils évoluent. Avec non moins de 21 pilotes au départ en D1 (moteur libre de 600cc maximum), Quentin Parmentier (KC Camotos GSXR) aura été le plus fort avec autant de victoires que de manches. Face à lui, Jérôme Nicolas (KC K3) en remportait une dans sa série au même titre que Vivien Welter (KC Artisanal). Les deux finissaient ex-aequo mais une deuxième place dans la dernière manche offrait le titre de vice-champion à Nicolas. Avec deux victoires dans ses deux premières manches, Jonathan Flaman (KC Kamotos) était également bien parti avant un score neutre dans la dernière course.

 

En Division 2 où les Kart-Cross sont équipés d’un moteur moto de maximum 500cc et bridé à 40 chevaux, Romain Gavelle (KC Kamikaz) réalisait le score parfait devant les KC Honda de Kevin Marteau et Julie Buny. Enfin, les D3 (moteur 2CV de maximum 600 cc) voyaient également trois victoires et un nouveau titre pour Jeremy Hayot (Artisanal 2CV) devant Lucas Humbert (PRM) et Jacques-Antoine Lallement (Artisanal 2CV).

 

Après l’excellent cru 2019, l’écurie 'Li Skiron' est déjà prête pour l’édition 2020, la 53ème... qui est fixée au 2 août. (Vincent Franssen & Com)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet