logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Les tribulations sarthoises d'un Gentleman Racer... from Liège (Part 1)

Circuit 14/06/2018


 

Même si la lutte pour la victoire finale ne devrait normalement pas être très intense - quand bien même Toyota nous a déjà démontré que tout est possible, et parfois impossible... -, les 24 Heures du Mans constitueront le temps fort de l'actu ce week-end. Speed Action TV.be n'étant pas journalistiquement présent dans la Sarthe, il nous a semblé intéressant de vous conter l'histoire de ce week-end au travers du regard d'un acteur privilégié, autorisé... mais pas trop sérieux tout de même ! Engagé dans le Festival Aston Martin qui consistera en une course de 45 minutes (départ samedi à 10h15) réunissant des Vantage GT1, GTE, GT2, GT3 et GT4, en plus de deux Vulcan, Jean-Marc Bourdouch s'impose comme le parfait Gentleman Racer... from Liège, qui va tout découvrir et qui sera heureux comme un gosse, quel que soit le résultat. 

 

Depuis ce mercredi, 'nounours' n'a pas assez de ses deux yeux pour tout apprécier... "Ici, c'est vraiment la cour des grands, s'exclame-t-il ! Pas question d'arriver en retard de 5 minutes au briefing, ça fait mauvais genre ! L'organisation de l'ACO, ça ne rigole pas." Ayant appris le tracé du Mans sur un simulateur, Jean-Marc savait néanmoins que l'aspect 'découverte' serait costaud ce jeudi lors des essais libres, qui seront suivis d'une qualif dans l'après-midi. "Le simulateur, c'est une chose, la réalité du Circuit des 24 Heures, c'en est clairement une autre, reprend le pilote de la Vantage GT4 Street Art Racing qu'il partage avec Albert Bloem. J'ai surtout piloté la Domec RXC, qui est un petit proto, en BGDC ces derniers temps, et j'en avais presque oublié que la notion de transfert de masses est aussi importante ! Bon, disons-le tout net, le circuit du Mans n'est pas la piste idéale pour réapprendre le pilotage d'une auto. Surtout dans un tel contexte. Ce matin, j'ai rodé des plaquettes et des pneus lors de la première séance, et dans les Hunaudières, cela donnait tout de même 265 km/h en pointe ! Lors des qualifs, on sera entre 280 et 300, avec une GT4 ! Mais là n'est pas le plus difficile. Pour un pilote comme moi, les esses Porsche, c'est réellement compliqué. Il s'agit de bien doser frein et accélérateur, et ça va vachement vite ! Mais bon, quelle piste !"

 

Quant aux ambitions de notre Gentleman Racer... from Liège, elles sont réelles... mais pas trop quand même ! "Albert me dit qu'on peut jouer un top 3 en catégorie GT4, analyse, le sourire en coin, Bourdouch. Y a tout de même plus de 20 voitures engagées dans cette catégorie ! Si ça se trouve, on va se retrouver tout derrière... Mais bon, pas grave, je suis avant tout présent ici pour passer un week-end de folie. Albert insiste pour que je prenne le départ samedi. On verra... Inutile de se mettre trop tôt la pression... Paraît même qu'on va pouvoir prendre part à la Parade au centre-ville ce vendredi ! Avec les grands... Top, non ? Me réjouis, d'autant que le vendredi, ça ne roule jamais au Mans."

 

Entre deux séances, Jean-Marc a eu l'occasion de faire le tour du paddock, de se mettre en scène de manière parfois étonnante (pour ne pas dire plus...), de poser en compagnie de David Richards, et de baver devant la nouvelle Aston Martin Vantage GT4, présentée ce jour dans la Sarthe. Bref, un Gentleman Racer... from Liège heureux comme un enfant chez Disney...

 

A demain pour de nouvelle aventures... (Vincent Franssen / Photos Julien Penasse) 



R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet