logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Liège-Rome-Liège : Decremer-Albert en tête avant la dernière étape !

Historic 16/06/2018


 

Un Liège-Rome-Liège 2018 dans la plus pure tradition des Marathons de la Route ! Alors que la bagarre pour la victoire était très intense depuis le coup d’envoi de ce millésime, le moindre point de pénalité ayant son importance, la situation s’est décantée ce vendredi entre Val d’Isère et Belfort. Sur des RT particulièrement sélectifs, notamment tracés dans le Doubs et le Jura, la course a rebondi, et plutôt deux fois qu’une ! Au sortir de l’ultime test de régularité du jour, c’était la stupéfaction, avec l’abandon de Stéphane Blaise et Patrick Lienne (Porsche 911), en lutte pour la gagne, dont le moteur rendait un dernier souffle !

 

Tout profit pour Yves Deflandre - dont c’était l’anniversaire hier - et son fils Benoît ? Même pas… L’équipage de la Porsche 911 orange a en effet hérité d’une pénalité l’écartant -  provisoirement ? - de la première place du classement ! "Ils ont manqué le Start d’un RT, explique Eric Chapa, Directeur sportif de l’épreuve. Se rendant compte de l’erreur, ils ont fait demi-tour pour revenir au point de départ. Or, le règlement est clair à ce sujet : il est interdit de franchir un contrôle de passage en sens inverse. La Direction de course a donc décidé d’appliquer une pénalité de 300 points, ce qui constitue la sanction minimum en pareil cas…"

 

Ce vendredi soir, tard, à l’arrivée de Belfort, c’est donc Michel Decremer et Yannick Albert (Opel Ascona) qui étaient les nouveaux leaders de la course, avec un total de 742,5 points, contre 1003,4 points à Deflandre-Deflandre ! Le top 3 est désormais complété par Serge Adriaens et Freddy Moors (Porsche 911, 1090,5 points), qui pointent d’extrême justesse devant Jacques Evrard et Christian Bernard (Porsche 911, 1095,6 points). Derrière eux, la bagarre pour les places d’honneur fait rage entre Delincé-Minguet (Ford Escort MK1), Kauffman-Piret (Toyota Celica), Robert-Peeters (Porsche 911) et Schoonbroodt-Gehlen (Ford Escort MK1). Les abandons se succédant au fil des jours, il reste actuellement… 17 équipages encore en course !

 

Et ce samedi, pour l’ultime étape du Liège-Rome-Liège 2018, bien des choses pourraient encore changer, car du côté des cantons de l’est, Joseph Lambert, traceur officiel de l’épreuve, promet un véritable feu d’artifice… "L’an dernier, on a pu me reprocher que le classement avait été trop rapidement figé, explique le Maitre des Routes du Liège-Rome-Liège. Je peux vous assurer que cette année, la hiérarchie pourrait encore fortement évoluer lors du retour en Belgique. Les concurrents devront en effet rester attentifs jusqu’au bout !" Voilà qui promet… (Vincent Franssen / Photos Trajectoire - J. Mahiels)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet