logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Maquisard : Johnny Delhez lauréat d'un anniversaire dignement célébré

Historic 16-08-2022


 

Pour la 15ème édition de sa Montée Historique, l’Ecurie du Maquisard avait été ‘mettre un cierge à Banneux’ afin que le soleil soit de la partie ! Appel largement entendu par les cieux, puisque ce sont des conditions plus qu’estivales qui ont salué l’anniversaire d’un événement dont le succès ne se dément pas. Cette année encore, une centaine de voitures se présentait dimanche matin dans le hameau de Marteau, aux portes de Spa, avec pour objectif d’avaler sans retenue, ou presque, cette célèbre côte de 2340 mètres menant au Monument du Maquisard Inconnu, sur le territoire de La Reid…

 

"Un anniversaire absolument réussi !, clame Robert Vandevorst, Président de l’Ecurie du Maquisard. Et le public qui a bravé les fortes chaleurs a beaucoup apprécié. Il est vrai que les voitures du Groupe B rassemblées en étroite collaboration avec Eric Marnette ont rencontré un vif succès ! Entre la sonorité rageuse du ‘5 cylindres’ des Audi Quattro Sport S1 E2, les passages complètement fous de la R5 Turbo de Jean-Baptiste Lavaux, qui enchaînait la ‘Petite Suisse’ tout en glisse, et la curiosité suscitée par des voitures aussi originales, et parfois méconnues, que la Talbot Samba Gr.B, la Peugeot 104 ZS Gr.B ou encore la Skoda 130 LR Gr.B, tout le monde a pu en profiter. Sportivement, en dehors d’une casse moteur et de l’écart de trajectoire de notre ancien vainqueur Tony Kevers lors de la première Montée en Or, aucun incident n’a été signalé. En cours de journée, les voitures prenant part à la Démo ont pu effectuer 7 à 8 montées, et je dois dire avec satisfaction que les Français présents avec quelques-unes des voitures les plus remarquables ne s’attendaient pas à rouler autant ! Juste avant la Montée en Or, une ultime parade avec ces ‘Groupe B’ a été allègrement appréciée par tous, sorte de cerise sur le gâteau d’anniversaire ! Merci à tous les propriétaires qui ont joué le jeu, et au plaisir de vous revoir sur les événements de l’Ecurie du Maquisard !"

 

Tout au long de la matinée, et durant la première partie de l’après-midi, c’est un plateau hétéroclite à souhait, avec un nombre important de vraies ‘anciennes’ (NSU TT, DAF 55 Marathon, Alpine A110 Gr.4, Fiat 124 Gr.2, Simca 1000, VW Coccinelle, etc.) côtoyant des ‘Youngtimers’ bien dans l’air du temps, qui a amusé la galerie. Ajoutez à ce panel un Bruno Thiry qui a retrouvé avec délectation l’Alfa Romeo GTV6 Gr.A aux couleurs de ‘Boule d’Or’, et un ‘Vande’ ayant ressorti pour l’occasion sa Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4 première génération, et vous obtenez une grosse tranche de bon temps largement appréciée !

 

Ford vs Lotus

 

Comme le veut la tradition, la journée s’est achevée par la traditionnelle ‘Montée en Or’, occasion, pour ceux qui le souhaitent, de s’affronter par chronomètre interposé. Pas moins de 23 concurrents étaient relevés, et au terme de la première montée, c’est le Spadois Grégoire Destexhe (Lotus Elan), avec un temps corrigé plus rapide d’une seconde que celui du vainqueur de la Montée Historique de Forêt-Trooz, Johnny Delhez (Ford Escort MK2), qui se distinguait. Le ton était donné, et la victoire allait clairement se jouer entre ces deux pilotes.

 

Hélas, Destexhe finissait par rencontrer des ennuis de boîte de vitesses, et en dépit de l’intervention de l’incontournable Jean-Marie Dehaye, la Lotus souffrait de plus en plus au niveau du passage des vitesses. Il n’en fallait pas plus à Johnny Delhez pour doubler la mise en 2022, concluant l’exercice avec un temps corrigé de 1’22’’676, contre 1’24’’555 à Grégoire Destexhe. Nouvelle victoire donc pour le représentant Ford de Trooz, invaincu sur les événements de l’Ecurie du Maquisard cette année…

 

Efficace à défaut d’être spectaculaire, Raphaël Deposson (Ford Escort MK2) complétait le podium final, devançant les Opel de Bruno Blaise (Corsa), Anthony Lejeune (Astra) et Olivier Chatelain (Corsa), la Volkswagen Golf de la toujours rapide Aurélie Dehaye, la chantante Ford Escort d’Angelo Desaeyere, la VW Polo de Geoffrey Gilles et la superbe VW Golf première génération de Steve Fafra.

 

Moins de réussite pour Tony Kevers (VW Golf 2), qui partageait sa journée entre les montées en mode ‘démo’, une fête de famille et la Montée en Or ! Il s’élançait donc pour le premier affrontement chronométré en pneus froids… et tirait tout-droit dans un fossé au virage de la ferme ! Plus de peur que de mal pour l’ex-vainqueur du Maquisard, qui a pu se rendre compte combien les bas-côtés peuvent être boueux… même en pleine canicule !

 

Notons les victoires dans les différentes classes de Johnny Delhez (C), Grégoire Destexhe (B), Geoffrey Gilles (D) et Steve Fafra (S/R).

 

Traditionnellement, plusieurs trophées sont décernés par l’Ecurie du Maquisard en fin de journée. Sans réelle surprise, c’est Jean-Baptiste Lavaux (R5 Turbo) qui s’offrait le Prix du Spectacle devant les bien connus Maxime Hebrant (Opel Manta) et Lionel Junius (BMW 320i E30). Quant au statut très convoité de ‘Roi de l’Escort’, il revenait à Michaël Dubois devant Olivier Querinjean et Johnny Delhez.

 

Rideau sur la 15ème édition de la Montée Historique du Maquisard, qui a confirmé que Robert Vandevorst et son équipe proposent une formule toujours gagnante qui fait clairement l’unanimité. Rendez-vous au printemps 2023 pour la suite, du côté de Forêt-Trooz… (Vincent Franssen)



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet