logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Marathon de la Route : Decremer-Albert s'imposent au sprint à Beaune

Historic 11/06/2019


 

Quatre jours de course entre Nancy et Beaune, la beauté rare des paysages qui ont fait l’unanimité, et au bout du compte, un rebondissement et un classement qui évolue dans les ultimes tests de régularité ! Pas de doute, le Marathon de la Route 2019 mis sur pied par l’équipe de Trajectoire a été un grand cru, et les équipages ont largement apprécié…

 

Sportivement, on pensait que Stéphane Blaise et Patrick Lienne (Porsche 911), leaders depuis la deuxième étape, tenaient le bon bout, prêts à se laisser glisser jusqu’à Beaune. Erreur, dans la mesure où le top 5 du Marathon de la Route est composé de quelques-uns des meilleurs équipages belges, ce qui signifie que la moindre approximation ou hésitation peut se payer cash. A tel point que certains ont réussi à ‘passer à zéro’ dans des portions comptant jusqu’à 14 prises de temps ! Preuve de l’excellence d’équipages qui ont fait de la régularité une véritable spécialité…

 

Dans la partie finale de l’épreuve, la duo Blaise-Lienne a loupé un changement de moyenne, ce qui lui a coûté 8 points… et la victoire ! Déjà vainqueurs du Liège-Rome-Liège 2018, Michel Decremer et Yannick Albert (Opel Ascona) n’en demandaient pas tant, s’engouffrant dans la brèche pour l’emporter avec un avantage de… 4,4 points !

 

"Cela s’est clairement joué à rien du tout, expliquait Yannick Albert après le podium. En fait, allait sortir vainqueur de cette superbe lutte de quatre jours l’équipage en mesure de garder son sang-froid jusqu’au bout ! Cette victoire nous fait d’autant plaisir, à Michel et à moi, que l’an dernier, nous avions remporté le Liège-Rome-Liège presque par accident, Yves Deflandre ayant été pénalisé sans avoir commis d’erreur. Ce Marathon de la Route, nous avons vraiment aimé. Certes, le ‘Liège’, c’est prestigieux et grandiose pour ce qui est des paysages, mais cette version concentrée était d’une densité incroyable et terriblement rythmée. Un vrai marathon de quatre jours !"

 

Derrière Decremer-Albert et Blaise-Lienne, le podium final du Marathon 2019 est complété par Yves et Benoît Deflandre (Porsche 911), auteurs d’un finish de tous les diables après avoir pris à leur compte la boucle de nuit de l’avant-dernière étape. La 911 orange a devancé la Volvo PV544 d’Yves Noelanders et Renaud Herman, la Ford Escort MK1 de Johnny Delhez et Robert Vandevorst et la Ford Cortina Lotus de Kurt Vanderspinnen et Anton Dupan. Les meilleurs ‘non-Belges’ étaient les Britanniques Mark et Susan Godfrey (MG B), très bons 8èmes du classement général, finissant entre Schoonbroodt-Gehlen (Ford Escort MK1) et Declerck-Vyncke (Porsche 911 Targa). C’est le duo Lamotte-Polet (Lancia Fulvia HF) qui a clôturé le top 10.

 

"Ce Marathon de la Route 2019 a été d’excellente facture, analyse Jean-François Devillers, organisateur. Certes, quatre jours de course, c’est plus facile à gérer que sept, mais les équipages étaient ravis de traverser des régions exceptionnelles comme l’Ardèche et la Drome, qui ont clairement fait l’unanimité. Qu’allons-nous faire en 2020 ? Il est encore trop tôt pour le dire, et en fait, ce sont les concurrents qui donneront leur avis et qui dicteront notre choix final. Mais cette formule a plu, ça, c’est sûr !"

 

Au terme de ces quatre journées très intenses, Jean-François Devillers, Eric Chapa, Joseph Lambert et tous les autres vont commencer par se reposer… avant d’envisager la suite d’une histoire décidément toujours plus passionnante ! (Vincent Franssen / Photos : Trajectoire / J. Mahiels)

 

Marathon de la Route 2019 / Classement final (officieux)

 

  1. Decremer-Albert (Opel Ascona), 449,9 pts
  2. Blaise-Lienne (Porsche 911), 454,3 pts
  3. Deflandre-Deflandre (Porsche 911), 481,7 pts
  4. Noelanders-Herman (Volvo PV544), 573,7 pts
  5. Delhez-Vandevorst (Ford Escort MK1), 637,0 pts
  6. Vanderspinnen-Dupan (Ford Cortina Lotus), 739,3 pts
  7. Schoonbroodt-Gehlen (Ford Escort MK1), 910,3 pts
  8. Godfrey-Godfrey (MG B), 994,7 pts
  9. Declerck-Vyncke (Porsche 911 Targa), 1145,1 pts
  10. Lamotte-Polet (Lancia Fulvia HF), 1236,7 pts

Etc.



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet