logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Marc Duez opposé au retour de bacs à gravier dans le Raidillon

Circuit 03/09/2019


 

Au terme d'un week-end à la fois magique et dramatique à Francorchamps, les commentaires vont bon train. L'accident fatal à Anthoine Hubert au sommet du Raidillon fait causer, on s'y attendait. Parmi les écrits qui ont marqué les esprits, l'article de la Dernière Heure prêtant l'intention à la Directrice Générale du Circuit de Spa-Francorchamps de réinstaller des bacs à gravier dans ce même Raidillon fait à son tour couler beaucoup d'encre. S'il est en effet question du retour de ces 'bacs à sable' à cet endroit stratégique, c'est dans la perspective des 24 Heures de Spa... moto, qui fouleront de nouveau le bitume ardennais à partir de 2022. De là à généraliser, il y a sans doute un pas à franchir avec la plus grande parcimonie.

 

Invité du JT de Vedia (ex-Télévesdre) ce lundi soir, Marc Duez s'est exprimé en son nom propre sur le sujet, laissant pour le coup aux vestiaires ses casquettes RACB et FIA. "Avant tout, il ne faut pas oublier que le Circuit de Spa-Francorchamps est homologué pour accueillir ce type d'épreuve, explique Duez. Ce qui signifie que tous les calculs sont faits concernant la largeur de la piste, la nature des dégagements, etc., pour assurer au mieux la sécurité des pilotes. Les bacs à gravier, c'est efficace pour ralentir une voiture qui arrive en ligne droite. Si le bolide attaque ce bac à gravier de côté à plus de 200 km/h, il va effectuer 1000 tonneaux et terminer sa course dans la forêt ! Il faut raison garder. Les dégagements actuels, c'est la solution la plus efficace. Tout n'est bien sûr qu'affaire de compromis, mais les calculs sont effectués de manière à assurer la plus grande sécurité possible. L'accident fatal à Anthoine Hubert relève d'un ensemble de circonstances qui ont abouti à ce dramatique résultat. La solution actuelle est la meilleure, c'est celle qui protège le mieux possible..."

 

Voilà qui a le mérite d'être clair. Un avis de Marc Duez que nous partageons dès l'instant où l'on parle exclusivement de voitures de course, et non de motos. Quant à l'idée de modifier le tracé du Raidillon afin d'en refaire un vrai virage ne passant plus à fond, obligeant les pilotes à freiner, elle est séduisante, certes, mais pas simple à mettre en oeuvre. D'autant que nombreuses sont les parties qui doivent donner leur aval.... 

 

Bref, on n'a pas fini de parler de ce Raidillon, c'est sûr... (Vincent Franssen) 



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet