logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Menaces sur le sport auto à Spa : les explications de Spadel

Divers 20/06/2017


 

Vous avez été très nombreux à réagir ce lundi à l'annonce de l'annulation de la Coupe des Sources chère à Pascal Collard, mais aussi à l'information faisant état de dangers pesant sur des événements tels que la Parade des Total 24 Hours of Spa ou le Spa Rally. Pour en avoir le coeur net, nous avons pris contact avec le porte-parole de la société Spadel (Spa Monopole), Jean-Benoît Schans, qui a exposé son point de vue concernant le nouveau Code de l'Eau, tel qu'il a été élaboré, mais surtout durçi, par le Ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio. 

 

"Depuis début des années '90, la Wallonie a mis en place une législation stricte pour préserver et protéger ses ressources en eau souterraine destinée à la consommation humaine, avec une série de mesures de protection, dont l’interdiction d’organiser des activités de sport automobile dans les zones de protection, explique Jean-Benoît Schans. En revanche, il existait encore un flou juridique sur les circonstances précises de cette interdiction et sur la définition précise des activités automobiles. Pour cette raison, le Ministre de l’Environnement et de l’Eau a adapté le Code de l’Eau en 2016 - rentré en application en janvier 2017- qui précise et confirme la législation en vigueur en voulant revenir vers les objectifs de la loi qui interdit les activités de sport automobile dans les zones de protection des eaux afin de préserver ces patrimoines hydriques contre tout risque de pollution."

 

Voilà qui a le mérite d'être clair. Et ce n'est pas tout. Concernant la Coupe des Sources, Spadel apporte ses explications... "Le dernier kilomètre d’une des étapes de la Coupe des Sources (étape de Winamplanche), se déroule dans la zone de protection des eaux minérales naturelles et thermales de Spa, poursuit Jean-Benoît Schans. Ainsi, les organisateurs nous ont demandé d’émettre un avis à ce sujet. Spa Monopole ne s’oppose pas à l’organisation d’activités de sport automobile, mais souhaite seulement que l’Arrêté du Gouvernement wallon soit respecté afin d’éviter tout risque d’incident dans les zones très sensibles des captages d’eau de Spa, pour ne pas mettre en péril le patrimoine hydrique spadois. Nous avons proposé de réduire le parcours en supprimant seulement le dernier kilomètre qui se trouve dans la zone de protection et en proposant des alternatives afin de trouver une solution équitable qui prend en compte la position des organisateurs d’activités automobiles et celle de ceux qui veulent préserver les ressources d’eaux naturelles de Spa."

 

Alternative rejetée par Pascal Collard, puisque cette spéciale perdait son âme en se privant de sa partie la plus intéressante. Quant au parcours proposé par Spadel, il passait devant... des habitations ! Nouveau refus de l'organisation de la Coupe des Sources, pour des raisons que l'on comprend aisément.

 

Et Spadel de continuer de défendre le patrimoine naturel de Spa... et son propre business. "L’organisation d’un rallye sport moteurs dans les zones très sensibles des captages d’eau va à l’encontre de tous les efforts de protection et de valorisation du patrimoine thermal et minéral spadois menés depuis plus de 125 ans, crée un risque évident (1 goutte d’huile peut polluer 1000 litres d’eau !) à éviter à tout prix et est en totale opposition avec la législation en vigueur et précisée en 2017 par le Ministre de l’Environnement et de l’Eau. Il importe de continuer à protéger et à préserver ce patrimoine naturel exceptionnel hydrique à Spa qui est l’un des plus grands et les mieux protégés d’Europe et qui a fait et continue à faire la renommée de la Ville de Spa dans le monde entier."

 

Au moins, les choses sont claires : Spadel et le Ministre Carlo Di Antonio fonctionnent de concert. Seule une dérogation accordée par ce dernier peut dès lors autoriser le passage de voitures de course sur les lieux de captages dits 'rapprochés', mais aussi 'éloignés'. Or, ledit Ministre ne prendra aucune décision sans demander l'avis des spécialistes de Spadel. Inutile de vous faire un dessin... 

 

On en est là aujourd'hui. Du côté des autorités de Spa, qui n'ont plus le pouvoir de décision finale en cas de demande de passage d'un organisateur, on clame haut et fort qu'il n'est pas question de mettre la ville sous cloche en supprimant les événements automobiles. Echevin des Sports, Paul Mathy veut croire en une solution possible pour la Parade des Total 24 Hours of Spa, à la fin juillet. Mais si une dérogation est accordée à cet événement, pourquoi ne l'a-t-elle pas été à la Coupe des Sources ? Se dirige-t-on vers une politique du 'deux poids, deux mesures' ? Affaire à suivre... et on s'en charge ! (Vincent Franssen)  



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet