logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Mexique (ES10) : drapeau rouge, scratch pour Meeke et crash pour Lappi

Rally 09/03/2019


 

C'est reparti au Rallye du Mexique, avec une deuxième étape riche de neuf spéciales, dont trois super-spéciales en fin de journée. Les concurrents viennent d'en découdre dans l'ES10 Guanajuatito (25,9 km), et les trois Hyundai d'Andreas Mikkelsen, Dani Sordo et Thierry Neuville ouvrent la route après leur journée 'délicate' d'hier. Comme on pouvait s'y attendre, rien n'est simple dans ces conditions... "La journée sera longue, commente Neuville. J'ai pas mal lutté dans cette spéciale, pas nécessairement en confiance, d'autant que c'est très glissant. La poussière commence à rester en suspension, et à certains endroits, c'était compliqué, on ne pouvait pas voir le virage suivant. Vraiment pas simple..." Résultat : 5ème meilleur temps, à 24"4, soit un retard d'une seconde au kilomètre. 

 

Tout n'est pourtant pas négatif pour Thierry, dans la mesure où Esapekka Lappi (Citroën) est d'emblée parti à la faute dans cette spéciale, plantant sa C3 WRC dans un fossé ! Et un plus que probable abandon pour le Finlandais, qui semble se mettre beaucoup de pression.

 

Et ce n'est pas tout, puisque cette spéciale initiale a vu les commissaires brandir un... drapeau rouge ! Pour cause de pierres menaçantes sur la route apparemment. Une interruption de spéciale qui a fait les affaires de... Sébastien Ogier (Citroën), victime d'une crevaison à l'avant-gauche ! Ayant dû s'immobiliser, le Français a concédé 1'12"3, mais il faudra voir quel chrono lui sera réellement accordé. Voilà une situation inhabituelle dans un Rallye du Mexique où les événements particuliers se succèdent depuis le coup d'envoi. Et où pas mal de critiques semblent fuser... 

 

Après une première journée intelligente hier, Kris Meeke (Toyota) a frappé un grand coup en signant le scratch dans cette spéciale, se permettant de coller 19"1 à son chef de file Ott Tänak (Toyota), dont la position sur la route est forcément meilleure qu'hier. L'Irlandais a finalement devancé Elfyn Evans (Ford) de 12"1, de quoi lui permettre de doubler le Gallois au classement général. 

 

Pour Jari-Matti Latvala (Toyota), les soucis semblent se poursuivre, puisque le Finlandais a entamé tardivement cette spéciale, avant de signer un chrono plus que moyen, concédant plus de 3 minutes à Meeke, après s'être lui aussi immobilisé sur injonction des commissaires.  

 

Au classement général, c'est le flou absolu pour l'instant, conséquence de l'apparition de ce drapeau rouge. On refait un point de la situation avant l'ES11 Otates 1 (32,27 km), la plus longue de l'épreuve, dont le coup d'envoi est prévu à 17h06, heure belge. (Vincent Franssen) 



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet