logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Monte-Carlo ES13 : et de trois scratches pour Thierry Neuville !

Rally 27/01/2018


 

Pas de doute, le deuxième passage dans Bayons-Breziers (25,49 km) n'avait rien à voir avec celui de jeudi soir, lors de la deuxième spéciale du Rallye de Monte-Carlo 2018. Entre plaques d'humidité et asphalte sec, la donne était très différente, et dans ces conditions, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul (Hyundai) en ont profité pour planter un nouveau scratch, leur troisième, d'autant que les concurrents passant derrière eux ont dû composer avec un tronçon de plus en plus sale. 

 

"J'ai tenté de disputer une bonne spéciale, explique Thierry. J'étais chaussé de super-softs, mais je ne suis pas sûr que c'était le meilleur choix. Mais bon, c'était un bon compromis..."

 

Neuville a devancé Elfyn Evans (Ford) de 2"1, Craig Breen (Citroën), enfin à l'aise, de 2"2, Esapekka Lappi (Toyota) de 4"2, Jari-Matti Latvala (Toyota) de 9"1 et Ott Tänak (Toyota) de 10"0. Ce qui signifie que l'Estonien a encore repris 6"0 à Sébastien Ogier (Ford), 8ème à 16"0. 

 

Au classement général à l'issue de l'avant-dernière étape, soit à quatre spéciales de l'arrivée (La Bollène Vésubie - Peira Cava à 08h32 et 10h55, La Cabanette - Col de Braus à 09h08 et 12h18), Ogier conserve 33"5 d'avance sur Tänak. Suivent Latvala (1'32"7), Lappi (4'38"5) repassé devant Meeke (4'40"1), Evans (5'00"2), Neuville (désormais 7ème devant Bouffier, à 5'33"6), Bouffier (5'43"4) et Breen (8'49"0). 

 

En WRC2, Jan Kopecky (Skoda Fabia R5) reste large leader devant Guillaume de Mévius (Peugeot 208 T16 R5, 4ème en RC2), qui a connu une alerte mécanique plus tôt dans la journée, mais qui est arrivé au bout de l'étape. (Vincent Franssen) 

 



R Tech R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet