logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Munster : "Une victoire qui met du baume au cœur de l'équipe BMA..."

Rally 25/05/2017


 

Show must go on… A peine rentrée d’un Maroc Historic Rally qui comptera à tout jamais parmi les souvenirs les plus pénibles de l’équipe BMA, le Championnat de Belgique des Rallyes reprenait ses droits du côté de Bocholt. Cinquième manche de la compétition nationale, le Sezoens Rally offre pour principale caractéristique des spéciales sur terre qui restent uniques en leur genre.

 

Absents lors du Rallye de Wallonie, Kris Princen et Peter Kaspers avaient pour principal objectif de se relancer dans la course au titre dans le Limbourg. Et comme on pouvait le pressentir, la Skoda Fabia R5 alignée par l’équipe BMA allait croiser le fer durant la majeure partie de la journée avec le bolide similaire piloté par un Vincent Verschueren en constants progrès, et surtout d’emblée dans le rythme. Pointé au 2ème rang à 4’’1 du leader au terme de la première boucle de cinq spéciales, Kris n’entendait rien lâcher, et les écarts restaient minimes… "Depuis le matin, on roule à fond, expliquait Princen au terme de la deuxième boucle, soit aux deux-tiers de la distance. Et j’ai la ferme intention de tout tenter lors des cinq dernières spéciales. Ni Verschueren ni moi n’avons commis la moindre erreur jusqu’à présent. Je suis satisfait de mon pilotage, et cette Fabia R5 BMA est parfaitement réglée. Le combat continue…"

 

Dans les 11ème et 12ème spéciales, Princen et Kaspers parvenaient à aligner deux scratches, exerçant une pression de toutes les instants sur le leader, dont l’avance s’était réduite à 2’’5. C’est dans la 13ème spéciale que le Sezoens Rally 2017 allait se jouer, Verschueren touchant une pierre qui cassait la suspension de son bolide. La voie était libre pour la Skoda Fabia R5 BMA qui retrouvait la plus haute marche du podium…

 

"Cette victoire nous fait d’autant plus plaisir qu’il ne s’agissait nullement d’une balade de santé, commentaient pilote et copilote sur le podium final. On a évolué le couteau entre les dents toute la journée, et cette fois, la chance a été de notre côté. Il était clair au départ de cette spéciale de Peer que nous allions devoir attaquer à 100%. Cette fameuse pierre qu’a touchée Verschueren, nous l’avions dans nos notes. On savait qu’il ne fallait pas couper à cet endroit. Mission accomplie, champagne… et que la lutte pour le titre recommence !"

 

Dans le clan BMA, ce deuxième succès de Kris et Peter cette saison était accueilli comme un soulagement… "Cette victoire tombe à point nommé et met du baume au cœur après les événements vécus au Maroc, explique Bernard Munster. Je pense qu’on a assisté à une bagarre digne du Championnat du Monde, avec un écart entre Vincent et Kris qui n’a jamais excédé les 4 secondes ! Cela m’a d’ailleurs rappelé les luttes à couteaux tirés avec Freddy Loix dans les années ’90, quand je pilotais une Clio Williams et lui l’Astra GSI ! Il était acquis qu’un des deux pilotes allait craquer, et cette fois, cela a tourné en notre faveur. Avant de toucher cette pierre, Verschueren avait déjà perdu 14 secondes sur Princen, mais ce duel a tenu tout le monde en haleine. Nous nous retrouvons désormais avec deux victoires et un championnat totalement relancé. Vivement la suite, à Ypres ! BMA tient par ailleurs à remercier Michelin, partenaire de choix dans cette lutte pour la couronne."

 

Grégoire Munster à la faute

 

A Bocholt, l’auvent BMA accueillait aussi l’Opel Adam Cup de Grégoire Munster, le fils de Bernard, cette fois accompagné de Renaud Herman, avant tout présent pour accumuler les kilomètres avant la manche la plus important de l’ADAC Opel Rallye Cup allemande, le Sachsen Rallye qui se tiendra en cette fin de semaine. "Hélas, cette participation s’est clôturée par une sortie de route dès la troisième spéciale, explique Bernard Munster. On sait que cette saison 2017 est une année d’apprentissage pour Grégoire, et il doit aussi comprendre qu’entre les passages en reconnaissances et le premier passage en course derrière une trentaine d’autres voitures, le grip peut évoluer, avec des pierres remenées par les autres sur la trajectoire. Heureusement, les dégâts sont peu importants, et Grégoire sera au départ du Sachsen Rallye en fin de semaine. Pour moi, cette ADAC Opel Rallye Cup est réellement la meilleure formule pour les jeunes. L’auto ne coûte pas cher, et la compétition est aussi disputée qu’aboutie. Il s’agit à n’en pas douter d’une bien belle école du rallye. Pour le reste, je peux difficilement en vouloir à mon fils de s’être laissé piéger aussi tôt dans le rallye, car à son âge, j’en ai aussi commis, des erreurs…"

 

Outre ce Sachsen Rallye, l’équipe BMA lorgne maintenant vers Ypres, où aura lieu le traditionnel sommet de la saison sportive belge. Pour l’heure, Kris Princen et Peter Kaspers sont engagés, mais chez BMA, d’autres voitures sont disponibles. Qu’on se le dise… (Vincent Franssen / Photo Tony Henssen)   



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet