logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Munster et Louka enfin de retour aux affaires ce prochain week-end

Rally 22-07-2020


 

Grégoire Munster et son copilote Louis Louka (Hyundai i20 R5) prendront part ce prochain week-end au Rally di Roma Capitale, manche d’ouverture de l’ERC 2020. Une semaine plus tard, le duo sera de la partie au Rally di Alba. Pour ces deux épreuves, le jeune Grégoire Munster peut de nouveau compter sur le soutien de Hyundai Motorsport Customer Racing et Hyundai Belux.

 

Le vendredi 24 juillet est surligné dans les agendas de Hyundai Motorsport, Hyundai Belux et BMA. Pour la première fois depuis le 29 février, soit quelque 146 jours sans compétition, Grégoire Munster et Louis Louka reprendront place dans l’habitacle de la Hyundai i20 R5. Pas pour un galop d’entrainement, mais pour poursuivre le processus d’apprentissage au volant de la Hyundai i20 R5. Après leur quatrième place méritée au Rally van Haspengouw, épreuve d’ouverture du Jobfixers Belgian Rally Championship, le confinement en lien avec le Covid-19 a entrainé une longue période sans la moindre compétition. “Je me réjouis vraiment d’être dimanche matin et de disputer le shakedown, déclare un Grégoire Munster en manque de rallye. D’un jour à l’autre, tout s’est arrêté. Pas seulement le pilotage, mais aussi l’ambiance, l’expérience, le rapport avec les ingénieurs afin de définir le meilleur set-up, sans oublier les activités de relations publiques que je devais faire pour Hyundai en même temps que le roll-out des nouvelles voitures. L’atelier de BMA est rempli de voitures de rallye, mais pour pouvoir tester, il faut obtenir une autorisation des communes et des gens doivent préparer la voiture. Tester sans but précis est une activité qui s’avère couteuse, donc nous ne l’avons pas fait. J’ai été très occupé à aider mes parents à l’atelier, et j’ai contacté de possibles partenaires. Les rallyes virtuels, si ce n’est entre potes, j’ai laissé tomber. La technique pour maitriser une voiture de rallye virtuelle n’est pas encore du niveau des simulateurs sur circuit.’’

 

Cette semaine, on va tester pour la première fois depuis longtemps, afin de retrouver l’atmosphère de la compétition. Vendredi, ce sera le shakedown. Six spéciales figurent au programme de samedi, et neuf autres dimanche. En deux journées, les concurrents du Rally di Roma Capitale vont accomplir quelque 813,57 kilomètres, dont 197,80 kilomètres contre le chrono. “Le but est de poursuivre notre apprentissage entamé avec succès lors du Rally van Haspengouw, poursuit Grégoire Munster. Nous prenons part à des rallyes car nous avons un plan de carrière. Nous voulons signer de bons chronos, et constamment nous améliorer. Nous irons à Rome pour nous distinguer. Cela ne sera bien sûr pas facile car la concurrence sera particulièrement féroce. Giandomenico Basso (VW Polo GTI R5), Alexey Lukyanuk (Citroën C3 R5), Oliver Solberg (VW Polo GTI R5), Craig Breen (Hyundai i20 R5) en Adrien Fourmaux (Ford Fiesta R5 MkII) ne sont que quelques-uns des pilotes de pointe au départ. Je connais ce rallye pour l’avoir disputé l’an dernier. Je roulais alors en Opel Adam, et j’étais deuxième au moment de toucher une bordure et être trop rapidement contraint à l’abandon. Cette année, la voiture est différente, mais l’ambition reste la même : signer de bons chronos, et si la réussite est avec nous, le résultat suivra.’’ (Vincent Franssen)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet