logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Nigel Bailly sera au départ des 24 Heures du Mans 2020

Circuit 09/10/2018


 

Depuis plusieurs mois, nous vous parlons avec énormément de plaisir et de fierté des performances de Nigel Bailly, jeune gaillard de 28 ans, originaire de Charleroi, dont la particularité majeure est d'être pilote... tout en étant privé de l'usage de ses jambes. Triste conséquence d'un accident de motocross à 14 ans. S'il a abordé la compétition automobile via le BGDC au volant d'une Renault Clio Cup, Nigel a depuis lors gravi quelques échelons, au point d'être intégré à la fameuse Filière Frédéric Sausset, du nom de ce pilote privé de ses bras et de ses jambes et qui a pourtant participé en 2016 aux 24 Heures du Mans ! 

 

Ayant de la suite dans les idées, et un enthousiasme grand comme ça, Sausset a lancé une Filière à son nom, se fixant comme objectif de permettre à trois personnes souffrant d'un handicap de prendre le départ des 24 Heures du Mans 2020 au volant d'un Proto LM P2 ! Des sélections ont été mises en place, dont Nigel Bailly a fait partie, comme 14 autres concurrents souffrant d'un quelconque handicap, et au bout du compte, le pilote belge s'est retrouvé parmi les trois sélectionnés pour la grande aventure, embarqué dans un programme de trois ans dont l'aboutissement sera donc la Sarthe en juin 2020 ! L'Automobile Club de l'Ouest étant partenaire de l'opération, la participation de La Filière Frédéric Sausset est d'ores et déjà acquise. Et comme le trio de pilotes ne doit pas changer, on peut annoncer que Nigel Bailly sera bel et bien au départ des 24 Heures du Mans 2020, troquant le temps de plusieurs relais son fauteuil contre un bolide lancé à toute vitesse dans les Hunandières ! 

 

Depuis le mois de mai dernier, en compagnie du Français Snoussi Ben Moussa, privé de la main gauche, et du Japonais Takuma Aoki, ancien pilote de MotoGP, lui aussi réduit au fauteuil roulant, Nigel prend part à la série endurance VdeV au volant d'un proto Ligier JS P3 aligné par la Filière Frédéric Sausset. Les résultats vont crescendo, avec déjà trois podiums de classe et une 11ème place finale dimanche dernier sur le circuit Bugatti... du Mans. 

 

"Avec Snoussi et Takuma, la confiance grandit et les automatismes prennent forme, commente Nigel. Nous avons la chance d'être coachés par un pilote aussi expérimenté que Christophe Tinseau, ce qui constitue un plus indéniable. Les progrès sont rapides, et si je ne m'étais pas fait pousser dans un bac à gravier par un concurrent en perdition, c'est un top 10 que nous aurions signé au Mans. L'année prochaine, nous serons de nouveau engagés dans la série endurance VdeV, et pour 2020, c'est l'European Le Mans Series en LM P2 qui nous attend. Tout ira d'ailleurs très vite, puisque c'est au mois de juillet de la même année que nous serons au Mans ! Il s'agit d'une aventure exceptionnelle, qui prend encore une autre dimension maintenant que je suis assisté de Zelos..."

 

La structure de Freddy Tacheny a en effet décidé de prendre Nigel Bailly sous son aile en lui permettant d'intégrer le groupe des 'Black Knights' (dont fait notamment partie Guillaume De Ridder) afin de l'assister, de le coacher (ce sera le travail de Didier de Radiguès) et de l'aider à réunir le budget nécessaire, étalé sur trois années. 

 

"C’est avec grand plaisir que Zelos s’associe à cette magnifique aventure qui allie dépassement de soi et qualité sportive, explique Freddy Tacheny. Ce projet s’inscrit dans l’ADN de Zelos, qui tente de hisser nos pilotes belges au plus haut niveau. Cependant, rien n’est encore joué. Zelos va tout faire pour tenter de réunir la somme nécessaire pour mener à bien ce projet de participation au Mans 2020."

 

Reste maintenant à Nigel Bailly à poursuivre méthodiquement son apprentissage de la course automobile internationale, afin de gagner en assurance et en expérience, pour affronter en juin 2020 le très grand défi des 24 Heures du Mans. On lui aurait dit ça quelques jours après sa mauvaise chute à l'âge de 14 ans, le gaillard aurait sans doute souri. Il n'empêche... (Vincent Franssen)

 



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet