logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Omloop Historic : Lietaer se laisse surprendre, Kerckhof hérite de la gagne

Historic 04/09/2018


 

Paul Lietaer espérait pouvoir célébrer en grandes pompes son titre en Historic à l’issue du ConXion Omloop van Vlaanderen. Une malheureuse touchette dans le virage ayant accueilli le plus de spectateurs ce week-end l’a privé de cette fête alors qu’il figurait dans le Top 10 au général.

Avant le départ, les pilotes des BMW M3 étaient considérés comme des concurrents sérieux pour Paul Lietaer et son Opel. Mais très rapidement, les bavaroises allaient disparaître des classements. Après la première boucle, Guino Kenis jetait le gant : "Tout a été révisé et nous avons déjà beaucoup investi dans cette M3, mais je crains que ce ne soit pas encore pour aujourd’hui… La pression d’huile a chuté." Pour Tom Van Rompuy, la course était aussi déjà terminée après une panne d’essence. Le pilote BMW allait repartir samedi et engranger 9 points importants, ce qui lui a permis de réduire son retard au championnat sur le leader de la compétition, Paul Lietaer.

Comme prévu, Lietaer avait pourtant dominé les débats en Historic. A 61 ans, le gaillard n’a rien perdu de sa motivation. Cette fois encore, il ne se contentait pas de regarder les temps de ses petits camarades de la catégorie Historic, se battant avec Mats Van den Brand et sa BMW engagée en M Cup, mais aussi diverses R5. Avec à sa droite Bruno Vienne, Lietaer brillait aussi au général quand il perdait tout au deuxième passage sur la spéciale du Zoning. Avec sa Porsche, Frédéricq Delplace heurtait un ‘big bag’, projetant du sable et du liquide de refroidissement au sol. Survenant quelques secondes plus tard, Lietaer se faisait surprendre, percutant avec sa Manta 400 un gros bloc en béton. Il devait renoncer, train arrière détruit. Cet abandon malheureux remettait à plus tard les célébrations du titre en Historic.

Danny Kerckhof signait ainsi une victoire facile avec sa BMW M3 aux couleurs de Euroshop : "C’est vraiment dommage pour Paul, qui était magistral. C’est vraiment signé pas de chance et cela aurait pu arriver à n’importe qui. De notre côté, nous avons fait une belle course même si cela avait moyennement débuté vendredi soir dans la partie show de la spéciale de Beveren. J’ai essayé de placer notre M3 au frein à main, mais avec les pneus froids, nous sommes partis en sous-virage. Ensuite, tout s’est bien passé pour nous."

Jens Maes était également très heureux de sa deuxième place : "Nous avons pris un très bon départ. C’était important afin d’avoir une bonne position de départ samedi matin. En fait, nous étions même un peu au-delà de notre limite puisque je n’ai pas pu garder ce rythme durant tout le rallye. Mais cela nous a quand même permis de terminer deuxièmes."

L’épreuve a également été marquée par divers abandons, comme celui de Nick Toore, dont la Sierra surchauffait, mais aussi celui de Patrick Mylleville, affecté par des soucis de moteur. Geert Vandoorne a également connu son lot de problèmes avec son moteur. Quant à Christophe De Leeuw, c’était à nouveau le pont de son Ascona qui lui jouait des tours.

La troisième place en Historic revenait ainsi à Lode De Keyser et sa Porsche devant l’autre 911 de Geert Lacour et la Ford de Marijn Hoens. Mathieu Lietaer ralliait pour sa part l’arrivée à la 41ème place finale sur sa Ford Escort. (Vincent Franssen & Com / Photos Pascal Verheuge)

 



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet