logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Omloop : Gilles Pyck gagne en Junior mais Grégoire Munster renouvelle son titre

Rally 08/09/2019


 

Dans le cadre du ConXioNOmloop van Vlaanderen, on attendait une lutte ouverte dans le Pirelli Junior BRC, mais c'était sans compter avec la surprise que Gilles Pyck nous réservait. Le pilote Peugeot de Poperinge a dominé l'épreuve chez les jeunes et il s'est même attaqué à Timo van der Marel, une référence de taille en R2. 


Dès le premier chrono, il était clair que Gilles Pyck était le plus rapide parmi les Juniors. Il renvoyait d'emblée Thibauld Mazuin (+12") et Tobias Brüls (13") à bonne distance. Finalement, il allait remporter l'épreuve avec 3'36" d'avance sur son plus proche poursuivant. Mais il ne s'est pas arrêté là. Sur base du système des points bonus, Gilles a relevé le défi de se battre jusqu'au bout, car il faut mériter un point bonus en se montrant le plus rapide en R2. Pour cela, il devait donc réaliser de meilleurs chronos que Timo van der Marel, qui n'est pas par hasard pilote officiel d'Opel Nederland. Le système des points bonus est conçu pour que le champion Junior ne puisse pas se reposer sur ses lauriers. Le but est que le champion Junior ne soit pas seulement un pilote régulier, mais aussi le plus rapide.

Samedi matin, Pyck s'est lancé à la poursuite de van der Marel et il a réussi à s'en rapprocher à 14". Mais à Passendale, une crevaison a mis fin au duel. Pyck n'en a pas moins réalisé 9 meilleurs temps sur les 20 spéciales au programme.

"Ce n'était vraiment pas une épreuve facile. Les conditions météo étaient très changeantes. Il fallait donc rester constamment méfiant. Nous avons roulé très fort et j'aurais bien aimé battre Timo mais cette crevaison à Passendale a ruiné nos chances de victoire, expliquait Gilles, qui n'est pas encore sûr de pouvoir disputer l'East Belgian Rally. Nous devons encore évaluer si c'est faisable sur le plan financier. En tout cas, nous serons bien au départ au Rallye du Condroz."

Thibauld Mazuin a été frappé deux fois par la malchance. Après la 1ère spéciale, sa boîte de vitesses s'est bloquée sur le premier rapport, le contraignant à l'abandon. Reparti samedi en Superally, il a été stoppé par un bris de canalisation de frein.

Glenn Snaet a d'emblée perdu 2'53", vendredi soir à Beveren, à cause d'une crevaison mais le jeune pilote de Staden cherchait surtout à retrouver la confiance. "C'est un peu comme si c'était mon premier rallye. Je manque de confiance. Ce sont mes premiers mètres en course depuis ma violente sortie au Rallye de Wallonie. Et en plus nous devons à nouveau rouler sous la pluie. Non, je ne m'amuse pas", avouait Glenn vendredi soir après la première étape. Samedi, les choses se sont améliorées et il a même réussi à signer deux meilleurs temps. Mais en fin de course, il est de nouveau sorti de la route.

Tobias Brüls n'a pas laissé passer la chance de décrocher son cinquième podium de la saison. Mais au championnat, il se voit quand même dépassé par Gilles Pyck à la deuxième place: "J'étais satisfait de mes chronos, surtout compte tenu des conditions rendues difficiles par la pluie. Mais Gilles était tout simplement plus rapide ce week-end", analysait Brüls qui, lors de la prochaine manche, l'East Belgian Rally, aura à son tour l'avantage d'évoluer sur son terrain.

La troisième place est revenue à Charles Munster, le jeune frère de Grégoire. Avec son Opel Adam en version Cup, il a presque réussi un exploit dans la dernière spéciale. Charles a en effet signé le 2ème temps des jeunes, à 1"8 de la R2 de Pyck, dans la même seconde que Lietaer et devant la BMW de Boulat et l'Escort de Maeyaert. Prometteur...

Finalement, avec 45 points, Gilles Pyck ne pourra faire mieux qu'égaliser le score de Grégoire Munster, même s'il prendra le maximum des points à l'East Belgian Rally (10+12 points bonus) et le Condroz (10+20 points bonus). Avec le résultat le moins bon à retirer, il marquera au mieux 92 points. Mais Grégoire Munster a 4 victoires en Junior, alors c'est lui le nouveau Champion Junior 2019. Rappelons qu'il officiait ce week-end en qualité de copilote de Patrick Snijers dans l'habitacle de la Porsche 997 GT3 BMA... hélas trop rapidement contrainte à l'abandon. (Vincent Franssen)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet