logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Ostbelgien Classic : l'épreuve plurielle par excellence

Historic 23-08-2020


 

Elles filent, elles filent, les semaines qui nous séparent de la deuxième édition de l’Ostbelgien Classic mis sur pied par Michael Bartholemy et sa fine équipe. Point de trêve estivale d’ailleurs pour l’organisation, qui poursuit d’arrache-pied la préparation d’un millésime très attendu. Car les vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 décembre, c’est une épreuve plurielle par excellence qui sera proposée aux concurrents. Et tous prendront du plaisir, quel que soit leur niveau d’expérience ou leurs ambitions…

 

C’est bien là que réside l’incontestable point fort de l’Ostbelgien Classic : un concept à nul autre pareil, qui a plu dès la première organisation fin 2019. "Cette épreuve est le fruit de mes attentes personnelles quand je prends part à des rallyes de régularité, commente Michael Bartholemy. En quelques mots, il s’agit de mettre en exergue la formidable région qu’est l’Ostbelgien à l’aube des réjouissances de fin d’année, en proposant un parcours de très grande qualité et une gestion sportive impeccable – d’où l’arrivée à nos côtés de Joseph Lambert et Eric Chapa -, un découpage qui favorise le plaisir au volant, mais qui laisse aussi la possibilité de prendre du bon temps à la fin de chaque journée avant le dîner officiel, un cadre prestigieux à souhait - parfaitement illustré par la Klötzerbahn qui s’impose comme le cœur de l’épreuve, ainsi que les endroits qui accueillent les différents dîners et la remise des prix -, une communication professionnelle à souhait, etc. Vous l’avez compris, rien n’est laissé au hasard…"

 

Vers un ‘Best Of’ de la régul’…

 

Ajoutez à cela la création en vue du millésime 2020 de la catégorie ‘Ostbelgien Classic Light’, réservée aux amateurs éclairés, et vous avez déjà pour résultat une liste d’engagés qui fait rimer qualité et quantité. A commencer par les spécialistes de la régularité, très nombreux dans notre pays. Vainqueurs l’an dernier, Daniel Reuter et Robert Vandevorst (Porsche 944 S4) ne tarissaient pas d’éloges au sujet de l’événement, ce qui a déjà décidé plus d’un expert à les défier en décembre prochain. Yves et Benoît Deflandre (Porsche 911), Dirk Van Rompuy et Eddy Smeets (Porsche 914/6), Jean-Jacques Martens et Aswin Pyck (Volvo PV 444), Jacques Evrard et Christian Bernard (Porsche 911), Etienne Baugnée et Benoît Remion (MG B Roadster), André Lamotte et Joseph Polet (Lancia Fulvia), Raymond Vernier et André Lys (Lancia Fulvia Monte-Carlo), Patrick Lambert et Yves Noelanders (BMW 2002 Ti), Baudouin Halleux et Olivier Bonhomme (Innocenti Mini Cooper), Tony Kevers et Didier Gathy (Porsche 911), Wolfgang Heinz et Fabian Mohr (Ford Escort MK2), voilà une pré-liste de favoris et gros outsiders à faire pâlir d’envie tout autre organisateur. Ajoutez à cela les Français Christophe Berteloot (Porsche 911 SC) et Jean-Pierre Verneuil (Renault 5 Alpine), et vous constatez que ces références internationales rappliquent déjà pour défier les Belges sur l’un de leurs terrains de prédilection. Voilà qui promet… D’autant que ce panel, aussi prestigieux soit-il, reste largement provisoire !

 

C’est beau l’éclectisme…

 

Au risque d’insister, l’Ostbelgien Classic n’est pas seulement une affaire de spécialistes. Et c’est bien pour ça que l’événement jouit déjà d’une telle popularité. Et attire des voitures aussi originales et peu courantes que les légendaires Bentley Speed Six (Vincent-Vincent), Citroën Traction (Denis-Denis), Renault 8 Gordini (Bertrand-Van Der Eynde) et 5 Alpine Turbo (Corvi-Gascoin), Porsche 356 (Dahmen-Widdra), Fiat 124 Abarth (Lührmann-Lührmann), Volkswagen Coccinelle (Osters-Lührmann & Jacobs-Gillissen), Saab V4 (Schoch-Seitz), DAF 55 Coupé (Moonen-Hoens), Citroën Dyane (Quirijnen-Trullemans), Porsche 911 ST (Wiesemes-Maraite), Alfa Romeo Giulia (Heck-Kaulmann), ou encore les plus récentes Mercedes 190 2.3 16S (Pecinova-Chantraine), Lancia Delta Integrale (Scheck-Kauth) ou Porsche 964 (Lührmann-Lührmann). Contrairement au groupe des experts de la régularité, à ce niveau, les équipages étrangers sont légion. Ils ne devraient pas manquer d’en attirer d’autres.

 

Avec la rentrée de septembre, le compte à rebours du 2ème Ostbelgien Classic débutera officiellement. Il restera trois mois aux indécis pour voir leurs noms apparaître dans la liste des engagés régulièrement mise à jour sur le site officiel www.ostbelgien-classic.be. Ladies & Gentlemen, Start your Engine… (Vincent Franssen)          



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet