logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Peugeot confirme son implication en Rallycross... et agace l'ACO

Divers 05/10/2017


 

Importante annonce de Peugeot Sport ce mercredi en fin de journée. La branche sportive du constructeur français a en effet confirmé qu'elle resterait impliquée en World Rallycross Championship la saison prochaine, avec Sébastien Loeb comme pilote principal. Pour l'heure, les noms de ses équipiers ne sont pas précisés, mais si le Team Hansen reste à la manoeuvre, on imagine que Timmy et Kevin Hansen, tous deux en Finale à Estering le week-end dernier, seront confirmés sous peu. 

 

Cette annonce a deux répercussions. Elle vient d'abord modérer les espoirs de retour de Sébastien Loeb en Championnat du Monde des Rallyes avec Citroën. Face à un programme complet en World RX, au mieux, le nonuple Champion du Monde ne fera que quelques piges au volant de la C3 WRC. Ce qui semble confirmer un partage de baquet avec l'Irlandais Craig Breen. 

 

Par ailleurs, ce renouvellement d'engagement en Rallycross met un sérieux coup de frein à un éventuel projet de retour aux 24 Heures du Mans. De quoi passablement irriter l'Automobile Club de l'Ouest, qui semblait fonder de gros espoirs sur un retour rapide de Peugeot au Mans, au point de se fendre d'un communiqué hier en début de soirée. Que nous vous livrons in extenso. 

 

"L’Automobile Club de l’Ouest a appris la décision de Peugeot d’intensifier son programme dans une série, autre que l’endurance. Nous ne pouvons que l’accepter et leur donner rendez-vous dans les années qui viennent pour leur prouver l’intérêt de notre discipline, le bien fondé du virage emprunté par l’endurance, tant en matière de coûts que de technologie retenue, que d’autres constructeurs et d’autres équipes engagés à nos côtés, leur démontreront alors. Nous poursuivons notre plan de marche, défini autour d’une catégorie reine accessible pour des budgets bien moindres que ceux des dernières  années devenus exponentiels, comme ce fut très souvent le cas dans le passé avec la présence de plusieurs constructeurs. Ce cycle naturel en endurance, nous nous y adaptons et réagissons en conséquence. Plus que jamais, nous sommes constructifs, impliqués dans l’attractivité de l’endurance, dans un contexte global changeant."

 

Le flou artistique régnant actuellement autour du WEC et du Mans, suite aux retraits successifs d'Audi et Porsche et d'un programme Toyota qui sera sans doute revu à la baisse, pose pas mal de questions sur le plateau de la compétition mondiale d'endurance lors de la 'Super Saison' 2018-2019. On comprend dès lors que la décision de Peugeot puisse en agacer certains... (Vincent Franssen) 

 



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet