logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Quelles solutions d'avenir pour le Spa Rally de DG Sport ?

Rally 12/03/2018


 

L'heure des bilans a sonné après l'édition 2018 du Spa Rally cher à DG Sport. Et comme Christian Jupsin l'a lui-même déclaré dans la presse, la prochaine édition de la classique de début de saison pourrait être assez différente de ce qu'on a connu jusqu'ici. Il faut en effet savoir que DG Sport et la Ville de Spa sont au bout de leur contrat de collaboration. On imagine que les négociations pour un éventuel renouvellement ne vont pas tarder à démarrer (si ce n'est déjà fait...), mais il ne faut pas oublier que 2018 est une année électorale au niveau communal, et que dans la ville d'eaux, tout le monde n'est pas nécessairement fan de rallye. L'investissement annuel des autorités communales pour soutenir l'organisateur du Spa Rally fait grincer des dents, d'autant que les commerçants du centre-ville ont clairement fait pression pour que le centre névralgique de l'épreuve soit déplacé vers le circuit de Francorchamps. Résultat : Spa est restée une ville très calme d'un bout à l'autre du week-end. Et ce n'est pas le speaker de l'épreuve, Thomas Bastin, qui dira le contraire...  

 

Dans une interview accordée à notre cher confrère Jean-Marc Hardy (L'Avenir Verviers), Christian Jupsin pointe ce lundi matin un nombre d'engagés insuffisant pour poursuivre sereinement de la manière actuelle, la trop grande proximité avec l'Haspengouw, et surtout le barême de points identique pour les rallyes disputés sur un ou deux jours. Or, prendre part à Landen ou au TAC coûte forcément moins cher que faire Spa. Ce qui explique la défection de certains, renforcée par le fait que seuls six résultats sur neuf épreuves sont pris en compte en fin d'année. 

 

Christian Jupsin parle donc d'un éventuel déplacement au calendrier, avec cependant l'obligation de rester avant le 15 mars ou de passer après le 15 novembre... si le centre de l'épreuve reste à Francorchamps. Voire d'un jumelage avec un autre événement, sans doute le Tour de Belgique, en fin de saison. 

 

Bref, pas mal de questions se posent désormais, d'autant que la multiplication des spéciales sur le site de Francorchamps n'a pas réellement fait l'unanimité, ni auprès des pilotes, ni auprès des spectateurs que nous avons rencontrés, et qui faisaient parfois preuve d'une certaine nervosité en étant invités à assister au spectacle depuis des zones trop éloignées à leur goût.

 

Les discussions seront donc nombreuses au terme de cette édition qui a pu bénéficier d'un déroulement sportif de grande valeur, et on attend désormais les décisions de DG Sport quant à la suite de l'histoire Spa Rally... (Vincent Franssen)



R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet