logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

RS Ledent : Depreay, Verdin, Tollet et Mayné se jouent des conditions

Rally 07-06-2022


 

Cinquième manche du championnat FWB des Rallyes-Sprints, la quatrième édition du Mémorial Michel Ledent organisé par l'ASRT a rassemblé une petite septantaine d'équipages. Les prévisions alarmistes des derniers jours avaient sans doute retenu chez eux quelques-uns des principaux animateurs du championnat. Une petite déception pour l'ASRT de Joël Brasseur, mais si ce n'est une première boucle un peu chahutée par quelques sorties, le bilan final est très positif. "Au niveau budget, c'est un peu juste, mais sur le plan sportif tout s'est bien déroulé. Les équipages ont pu disputer les quatre boucles au programme, se félicitait l'organisateur.

 

Fort de son succès décroché quatre semaines plus tôt au B-Short de la Principauté, Christophe Depreay espérait bien récidiver sur la spéciale de Comblain. C'est pourtant François Ferette qui dégainait le premier Division 4. "Je suis parti avec des mauvais pneus, mais j'ai réussi à limiter la casse", expliquait Christophe Depreay, qui réussissait par la suite trois meilleurs temps pour devancer au final François Ferette et sa Mitsubishi de plus de  secondes. "Gêné par un concurrent dans la deux, j'y ai perdu gros. Un tête-à-queue et une petite sortie me font aussi perdre un temps précieux", résumait le Hutois qui, avec cette deuxième place, n'en réalisait pas moins une bonne affaire au championnat. Troisième, Geoffrey Leyon ne pouvait espérer beaucoup mieux avec sa BMW M3 sur un parcours des plus piégeux face aux deux Mitsubishi quatre roues motrices. "Je ne saurais pas aller plus vite et je manque de compétition. Pour preuve, je suis à  secondes de mes temps de l'an passé", constatait celui qui a complété le podium devant Stéphane Grosjean et sa Peugeot 205, vainqueur de la classe 13. Au ème rang, on retrouve la Suzuki Super 1600 de Xavier Baugnet, ravi de la découverte de son nouveau bolide et vainqueur incontestable de la classe 12.

 

Dans les Divisions 1-2-3 réservées aux voitures équipées de pneus de tourisme, Michaël Pirnay et sa "petite" Citroën AX sport (1400 cc) était un étonnant premier leader. Il devançait la Peugeot 306 de Yannick Verdin de plus de 20 secondes à l'issue de la première boucle, et Julien Delleuse d'un peu moins de 30 secondes. Quant à Laurent Mottet, il s'installait au pied du podium pour sa première sortie avec sa Peugeot 306. Pirnay occupait toujours la tête du classement à mi-épreuve, mais le pilote de l'AX voyait fondre sur lui Yannick Verdin qui prenait définitivement la tête du classement dès la troisième boucle dans laquelle Frédéric Jamoulle signait le meilleur temps au volant de sa Citroën DS3. "Dans la trois, le moteur de ma 306 tournait sur trois cylindres, mais tout est rentré dans l'ordre par la suite", commentait celui qui signait non seulement le dernier scratch mais aussi son premier succès général pour terminer avec plus de 30 secondes d'avance sur Michaël Pirnay vainqueur de la classe 8. Le podium est complété par Julien Delleuse et son Astra qui sont restés jusqu'au bout sous la menace d'un retour de la Citroën DS3 de Frédéric Jamoulle. Eric Nandrin et sa Clio ont complété le top 5 devant l’autre Clio d’Alan Lemmens. Vainqueur de la classe 6, Anthony Boulanger a fini au 7ème rang, devançant Philippe Hurdebise et sa Peugeot 106, lauréats en classe 9. Maxime Hébrant a poursuivi avec plaisir l'apprentissage de son Opel Ascona jugée 'très joueuse' avec une 9ème place et un succès en classe 11. Ronny Wolfs et sa Renault Clio ont clôturé le top 10. Les autres vainqueurs de classes étaient Luck Cravillon (VW Polo) en 2-5, Frédéric Adams (Fabia) en 2-4 et Alain Catot (Clio) en 1-2.

 

Favori en historique (PH Classic), Emile Tollet a, de fait, ajouté un nouveau succès à son palmarès. Le pilote de l'Escort a pris la tête dès le début de l'épreuve et réussi trois meilleurs temps pour terminer avec près de 40 secondes d'avance sur Laurent Noël (Escort) auteur du scratch dans le troisième passage. Marc Doneux et son Opel Kadett ont complété le podium devant l'Escort d'Emmanuel Beckers.

 

Aucun duel en PH/ SR où il suffisait à Anthony Mayné de ramener sa BMW au parc fermé pour décrocher la victoire. (Vincent Franssen & Com / Photos Michaël Mathieu & Vincent Gordenne)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet