logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

RX2 : Guillaume De Ridder taxe les Nordiques à Höljes

Divers 02/07/2018


 

Rien ne semble plus devoir l'arrêter ! Ces dernières semaines, Guillaume De Ridder a passé la surmultipliée dans les différentes compétitions de rallycross auxquelles il participe. Et ce week-end, à Höljes, en Suède, il s'est de nouveau propulsé en finale RX2 avant de remporter une superbe victoire devant le Norvégien Henrik Krogstad et les Suédois Simon Olofsson et Oliver Eriksson. De quoi lui permettre de pointer au 2ème rang du championnat, à 6 points seulement d'Eriksson. 

 

"Absolument parfait - vraiment un week-end magique pour moi !, s'exclamait De Ridder sur le podium de Höljes. À mon avis, c'est l'épreuve la plus difficile de l'année, avec le plus grand nombre d'engagés et beaucoup de spécialistes locaux qui connaissent la piste comme le fond de leur poche. Cela dit, c'est aussi mon circuit préféré au calendrier - un défi vraiment technique et qui récompense l'expérience. Avec autant de spectateurs, l'atmosphère est unique et gagner ici, c'est très spécial. Je pense que si vous demandez à n'importe quel pilote de rallycross quelle épreuve il aimerait gagner - à part celle à domicile - ce sera Höljes. J'ai aussi beaucoup de bons souvenirs sur cette piste ; elle a été le théâtre de nombreuses "premières" pour moi - mon premier test de rallycross en RX2 au début de l'année dernière, mon premier podium il y a 12 mois et maintenant mon premier succès. Après notre performance en demi-finale, je me sentais assez confiant avant la finale et même sans le problème d'Oliver Eriksson, je pense que nous avions le rythme pour rester en tête. Quand il a perdu du temps, cela m'a soulagé un peu et j'ai pu me concentrer sur le simple fait d'atteindre l'arrivée. C'était un début de saison difficile pour nous, mais nous avons corrigé le tir. L'idéal avant la période estivale..." (Vincent Franssen)



R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet