logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Retour en BMW gagnant pour Manu Bouts au Rallye-Sprint Mémorial Fanny

Rally 16/04/2019


 

S’il a connu un début de saison chaotique avec trois abandons en autant de courses, dont une violente sortie de route à Dinant, Manu Bouts s’est refait une santé ce week-end à l’occasion du deuxième round du Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des Rallyes-Sprints. Retrouvant le volant de sa BMW M3 E46 qu’il avait délaissé depuis l’été dernier, le pilote namurois a remporté le Mémorial Fanny après avoir pris le meilleur sur les nombreuses Mitsubishi Lancer engagées. Pourtant privé de deux roues motrices face aux tractions intégrales nippones, Bouts a ainsi su tirer profit de la puissance de sa monture bavaroise sur des routes restées sèches pour devancer de près de 10 secondes le Néerlandophone Steve Bécaert (Lancer EvoX), premier leader de l’épreuve, et de plus d’une minute Laurent Stassin (Lancer Evo8). Le Top 5 de la Division 4 était complété par l’inusable Erik Degeling (Lancer Evo6) et Ercole Pagnotta (Subaru Impreza). Derrière les cadors, Hans Keyen (Peugeot 205, 6ème) et Damien Gadisseur (Mini Cooper, 7ème) ont rejoint l’arrivée en vainqueurs dans les Classes 13 et 15, tandis que, bon dernier, Jean-Marc Larivière (Peugeot 106, 11ème) s’est consolé avec la médaille d’or en Classe 12 après l’abandon à mi-journée de Jean-Claude Jacques (Toyota Corolla).

 

Une nouvelle page pour Hugo

 

Dans le classement réservé aux utilisateurs de pneus de tourisme, l’homme fort de la course a été Hugo Page. Auteur de quatre scratches sur quatre avec sa Peugeot 306 GTi, le jeune licencié hennuyer s’est adjugé sa première victoire au classement général des Divisions 1-2-3 dans une épreuve FWB. Deuxième, Geoffray Vecoven n’aura pourtant pas démérité ! Avec sa VW Golf, le Namurois ne termine qu’à 7 secondes du vainqueur du jour, en n’ayant jamais concédé plus de deux secondes lors de chacune des quatre boucles. Complétant le podium pour sa première épreuve de la saison, Philippe Castremanne ponctuait lui aussi une très belle prestation tout en remportant la Classe 8 avec sa fidèle Suzuki Swift. L’Andennais précédait pour l’occasion, la Peugeot 106 de Cédric Maroit, lauréat en 3/9 et la 306 de Quentin Clignet.

 

Servais retrouve l’arrivée dans le Namurois

 

Intercalé à la 7ème place entre les Peugeot de Jérémy Delchambre et Sébastien Hiernaux, Ringo Servais a retrouvé les joies de l’arrivée sur une épreuve namuroise, un sentiment qu’il n’avait plus connu depuis… le Rallye de Wallonie 2012 ! Le Top 10 des D1-2-3 était complété par Jean-Louis Delogne (Peugeot 207 RC, vainqueur en 3/11) et la 306 de Pascal Renard-Praille. Echouant en 11ème position, les Dubasin imposaient néanmoins leur Renault Clio en 2/6, au même titre qu’Audrey Lemmens (106, 17ème) en 2/5, Fabrice Maroit (205, 20ème) en 3/8, Steven Jadoul (Daihatsu Charade, 28ème) en 1/2 et Benny Engelborgs (106, 33ème) en 2/4.

 

Victoire en famille en Prov’Historic "Classic"

 

En catégorie "Classic", Jean-Claude et Gilles Simon ont rapidement pris la situation à leur compte pour l’emporter. Les deux hommes n’ont laissé que le dernier scratch du jour à Laurent Detal qui s’assurait ainsi de la 2ème place aux dépens de Philippe Cuvelier. Derrière ce trio de Ford Escort, Marc Reynaert faisait briller les couleurs de VW en s’adjugeant la victoire en PH/17 depuis sa 4ème place finale.

 

En PH "S/R", c’est Bjorn Vanvolcksom qui imposé sa BMW M3 E30 sur le fil face à la Ford Escort de Benoît Gillot, le podium étant complété par une autre BMW, la 325 de Mathieu Louis et Nicolas Piccoli. (Vincent Franssen & Com / Photos Jacques Berger)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet