logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Spa Rally : Snijers veut tourner la page de l'Haspengouw

Rally 09/03/2018


 

 

Patrick Snijers prendra aujourd’hui le départ du Herock Spa Rally, deuxième des neuf manches entrant en ligne de compte pour le Championnat de Belgique des Rallyes. Deux semaines après l’envol manqué de la saison, il est plus que jamais décidé à démontrer le potentiel de la Porsche 997 GT3 aux couleurs de Maes Containers. Snijers doit pourtant composer avec l’absence de son habituel copilote. Pour des raisons professionnelles, Luc Bouchat est en effet contraint de faire l’impasse sur le Herock Spa Rally. Davy Thierie se retrouve dès lors dans le baquet de droite.

 

Snijers et Thierie se sont retrouvés hier soir dans l’habitacle durant le Shakedown. La Porsche n’a pas rencontré le moindre problème et paraît plus que jamais prête à se lancer dans la bagarre. “Nous avons effectué une séance d’essais approfondie hier, et tout s’est parfaitement déroulé, explique Patrick Snijers. En fait, nous ne savons pas vraiment ce qui a tourné de travers il y a deux semaines. Je pense qu’il s’agissait d’une combinaison de trois facteurs. Les pneus avaient peut-être trop de grip, et il faisait vraiment très froid. Deux éléments qui, si on les cumule à un pilote un peu trop généreux qui en a sans doute demandé un peu trop au matériel, ont sans doute été la cause du retrait. Je n’ai pas d’autre explication. J’ai toujours eu de bonnes expériences avec les Porsche et avec BMA. La page est tournée. Tout à l’heure, nous allons entamer un nouveau rallye.’’  

 

Le Spa Rally propose un nouveau visage cette année. Le centre du rallye n’est plus au cœur de Spa. A partir de cette édition, c’est le circuit de Francorchamps qui devient l’épicentre de l’événement. “Il y a même quelques spéciales qui ont été tracées sur le circuit et ses alentours, poursuit Patrick Snijers. Le désavantage, c’est que les reconnaissances se sont limitées à deux passages. Vendredi soir, il y a tout de même une spéciale de plus de 23 kilomètres qui sera entièrement disputée dans l’obscurité. Les pilotes qui connaissent bien la région seront inévitablement avantagés. Samedi, on parlera beaucoup de la Clémentine. Un tronçon où les meilleurs font la différence. Je veux avant tout prendre du plaisir durant l’épreuve, ramener la Porsche à l’arrivée et marquer des points au championnat. Mais qui me connaît sait que je suis quelqu’un d’ambitieux. J’aimerais dès lors remporter la classe GT et achever le rallye le plus haut possible au classement. Pour cette manche, la concurrence est plus importante avec Fred Bouvy, sans oublier Cédric De Cecco, qui se présentera au départ avec une nouvelle Abarth.’’ (Vincent Franssen)



R Tech R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet