logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

TAC Rally : Vincent Verschueren sait que la première boucle sera cruciale

Rally 05/04/2018


 

Après un final particulièrement disputé et débattu au Rally van Haspengouw, et l’absence de l’équipage au départ du Spa Rally, le team GoDrive se prépare pour le TAC Rally, troisième épreuve du JobFixers Belgian Rally Championship. A Tielt, 14 spéciales représentant 162 km contre le chrono sont au programme ce samedi 7 avril. Un parcours qui convient bien au Champion de Belgique en titre, Vincent Verschueren, et à sa copilote Veronique Hostens. Voici précisément un an, ils remportaient en effet à Tielt leur première grande victoire nationale.

Pour la plupart des équipages, la succession rapide des épreuves en début de saison s’est avérée difficile à gérer. Le team GoDrive avait pour sa part décidé de faire l’impasse sur le Spa Rally. "Cette décision était dans l’air depuis un certain temps et n’avait rien à voir avec le déroulement de la course au Haspengouw, explique Vincent Verschueren. Règlementairement, nous devons laisser tomber une épreuve. Et tant sur le plan logistique que budgétaire, cela nous semblait parfaitement logique de ne pas aller à Spa. Nos mécanos, qui ont tous un autre travail, auraient en effet dû travailler jour et nuit afin que la Skoda soit prête pour Spa. Evidemment, ce n’est jamais amusant de louper une épreuve, mais je ne regrette pas ce choix."

Afin de garder le rythme et la vitesse, Vincent Verschueren a participé en France à un meeting au guidon de sa 500cc 'ancêtre' de Grand Prix. Une authentique NSR 500 ex-Barros, avec laquelle il a pu se mesurer à quelques anciens champions comme Freddy Spencer, Wayne Gardner, Christian Sarron, Olivier Jacque, Steve Baker..."Comme le laisse supposer mon numéro de course, le #46, je suis un grand fan de Valentino Rossi. C’est incroyable de voir ce qu’il est encore en mesure de faire à son âge. Mais les anciens pilotes qui ont pris leur retraite restent aussi extrêmement rapides. J’ai pu m’en rendre compte", sourit Vincent, lui-même ancien pilote moto de vitesse.

Ce rythme, le pilote Skoda de Zingem entend bien le mettre à profit sur les spéciales de Tielt, où la concurrence s’annonce rude. Kris Princen, son rival pour le titre et par ailleurs leader du BRC, sera également de la partie : "Je suis ravi que Kris soit aussi présent. Je vais donc devoir donner le meilleur de moi-même pour viser la victoire. Nous ne pouvons pas nous permettre la moindre faute. Le niveau sera très relevé avec pas moins de 12 R5 au départ. Sur les Porsche, on retrouve aussi quelques sérieux clients. Mais en principe, celles-ci ne devraient pas être menaçantes. A Tielt, on coupe beaucoup dans les cordes et il y a toujours pas mal de graviers sur la route. Ce n’est pas l’idéal pour les Porsche. Mais elles ne seront pas loin non plus."

Traditionnellement, les écarts sont toujours très serrés à Tielt. L’an dernier, Vincent s’était imposé pour 8"0. Et en 2016, Freddy Loix n’avait gagné qu’avec 6"4 d’avance sur Kris Princen. "C’est très difficile de faire la différence. Lors des dernières éditions, on a vu que la première boucle était toujours cruciale. L’an passé, nous avions mis d’emblée 15" à Kris Princen et il n’avait jamais réussi à combler ce trou. La voiture doit être parfaite afin de pouvoir attaquer à fond dès le matin. C’est là que je dois faire la différence…"

L’ambition de Vincent Verschueren et Veronique Hostens pour ce 45ème TAC Rally est claire : "Kris Princen a déjà une victoire en poche. Nous devons remporter à notre tour un premier succès le plus vite possible. Samedi, je veux me battre pour la victoire..." (Vincent Franssen & Com)

 



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet