logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

TAC Rally : première victoire de Sébastien Bedoret en Junior

Rally 09/04/2017


 

Au lendemain de la troisième manche, disputée dans le cadre du TAC Rally, le Junior Belgian Rally Championship reste particulièrement indécis. Pour la troisième fois déjà cette année, c’est un vainqueur différent qui a pu goûter au champagne. Cette fois, cet honneur est revenu à Sébastien Bedoret, à la fête sur un type de parcours qu’il apprécie.

 

Le favori du Junior BRC, Guillaume de Mevius, a vécu comme à Spa un rallye cauchemardesque. Après avoir signé le meilleur temps dans la première spéciale, le pilote Peugeot sortait de la route dans le troisième chrono après avoir perdu une roue, goujons sectionnés. A domicile, tout le monde s’attendait à voir Jelle Vermeire prendre le relais. Mais le pilote Ford perdait d’emblée du temps en raison d’un souci de d’intercooler et d’un problème de frein dans la spéciale de Poelberg. Avec une Fiesta R2T désormais contrainte d’utiliser de l’essence classique et perdant donc de la puissance, le local ne pouvait pas se battre pour la victoire. Il allait même devoir renoncer quand il tombait sans freins.

 

Après le retrait de Guillaume de Mevius, la première place était récupérée par Sébastien Bedoret. Déjà plus rapide que de Mevius dans la deuxième spéciale, Bedoret dominait le rallye, signant 12 meilleurs temps. Il remportait ainsi sa toute première victoire en RC4, s’offrant au passage le Junior Award. "Je me sens traditionnellement bien sur les spéciales flandriennes, souriait Sébastien. Lors de ma première course en Junior, j’avais remporté le Junior Award à l’Omloop van Vlaanderen sur la Twingo R1. Et à Ypres, j’ai déjà terminé aussi 2ème en Junior. Ce matin, j’avais perdu un peu de temps dans la première spéciale car j’avais opté pour des pneus trop tendres. Nous avons monté avant la deuxième des durs à l’arrière et c’était beaucoup mieux."

 

Sébastien contrôlait ensuite la course. Nous ne le verrons malheureusement pas souvent en action chez nous : "Nous voulons disputer l’ERC Junior à partir de la prochaine épreuve, aux Canaries. Nous comptons participer aux cinq dernières manches de la saison."

 

Troisième à Spa, Pierre Vauterin terminait cette fois deuxième. Le Courtraisien, qui dispute sa première saison, était évidemment très heureux : "C’est dommage qu’Achiel Boxoen et Jelle Vermeire aient dû renoncer aussi tôt. Nous étions plus rapides et cela aurait donné plus de valeur à notre prestation."

 

Tobias Brüls amenait sa Ford Fiesta R2T à la troisième place finale. Le pilote des Cantons de l’Est était également ravi de sa journée : "Avant le lancement du Fiesta Trophy, je voulais essayer une Fiesta R2T. C’est ma première expérience avec le moteur 1.0 Ecoboost. Un moteur turbo a bien plus de couple en sortie de virage et j’ai donc dû m’y habituer."

 

Sorti de la route à Spa, Niels Reynvoet s’est évertué à retrouver confiance. A domicile, le pilote Ford a terminé quatrième, devant Romain Degeer, qui était en lutte pour la 3ème place avant de devoir remplacer en spéciale un papillon de gaz. "Heureusement, je suis mécano et j’ai pu réparer. J’ai pris énormément de plaisir. Ce rallye était bien plus rapide que Spa et j’apprécie ce genre de tracé. Nous avons encore beaucoup appris," expliquait Romain Degeer, que nous verrons naturellement en action fin avril au Rallye de Wallonie. (Vincent Franssen & Com / Photos Tony Henssen)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet