logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Tour Auto : échec à la GT40, Van Riet-Grifnée 2èmes de Groupe

Historic 29/04/2018


 

La 27ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est achevée samedi par trois épreuves spéciales disputées dans l’arrière-pays provençal et une arrivée jugée à Nice sur la Place Masséna. Partis du Grand Palais à Paris cinq jours auparavant, les 239 équipages garderont de leur participation des souvenirs indélébiles vécus tout au long d’un parcours qui les invitait à découvrir les plus belles routes de France. De Paris à Nice en passant par les villes étapes de Besançon, Megève, Avignon et Aix-en-Provence, tous ont pu admirer la beauté et la variété des paysages traversés. Tous ont également partagé des moments d’émotion au volant de leur bolide patiemment préparé pour parcourir les 2100 kilomètres d’un parcours inédit. Enfin, quelques-uns ont également goûté les instants magiques de la victoire…

 

De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur a été célébré à l’arrivée : l’équipage suisse Raphaël Favaro/Yves Badan sur une Lotus Elan 26R. Installés en 2ème position depuis la veille, ils ont bénéficié des problèmes de boîte de vitesses survenus sur la GT40 du duo britannique Andrew Smith / James Cottingham dans... l’avant-dernière spéciale du rallye ! Les vainqueurs de l’édition 2017 ont dû renoncer après avoir remporté dix victoires de spéciales sur les quatorze possibles. Seule la paire formée par leurs compatriotes Chris Ward et Andy Elcomb (Jaguar Type E) était parvenue à briser momentanément cette domination en s’adjugeant deux épreuves spéciales. Une performance cependant contrariée par un abandon sur le circuit Paul Ricard qui les privait de toute chance de podium à l’arrivée. Dès lors, c’est à l’équipage suisse Raphaël Favaro/Yves Badan (Lotus Elan 26R) que revient la victoire finale au classement général Compétition VHC devant les Français Frédéric Jousset/Paul Miliotis (Shelby Cobra 289) et Damien Kohler/Sylvie Laboisne (Lotus Elan 26R).

 

Autre vainqueur de l’édition 2018, l’équipage français Patrick Hautot/Sylvain Cantrel impose sa Ford GT40 dans le groupe G1 et G2. Les Américains Cooper Mac Neil/Gunnar Jeannette remportent quant à eux le Groupe H1/H2/I aux commandes de leur rutilante Porsche 911 RSR 3.0L, devançant le bolide similaire de Christophe Van Riet et Caroline Grifnée, excellents 3èmes d'un classement général toutes catégories confondues qui n'existe en fait pas sur le Tour Auto, les VHC étant mises à l'honneur de manière systématique. 

 

C'est le duo Jean-François et Chloé Pénillard (Porsche 356 Pré-A) qui gagne le classement à l’indice de performance.

 

La victoire en Régularité revient à l’équipage tricolore Jean Rigondet/Olivier Souillard (CG 1200 S), dominateur du premier au dernier jour du rallye. Il devance le duo Nicolas Pagano/Michel Périn (Alfa Romeo 1750 GTV) qui conserve sa deuxième place de justesse sur la paire argentine victorieuse en 2017, composée de Tomas Hinrichsen et Solange Mayo (Maserati 200 SI), qui s’impose, en revanche, à l’indice de performance.

 

L’esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau conquis un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement au Grand Palais, puis à l’arrivée des étapes. Mais également sur les circuits de Dijon-Prenois, de Bresse, de Lédenon et du Paul Ricard, ainsi que sur les dix épreuves spéciales disputées sur routes fermées. (Vincent Franssen / Photos Peter Auto & Jean-Marie Biadatti I PhotoClassicRacing (Lotus))



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet