logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Tour de Belgique : Chaballe-Albert et Gonin-Lys aux commandes samedi soir

Historic 19/11/2017


 

Après une entrée en matière corsée pour les uns – les concurrents de la catégorie 'Marathon' – et plus light pour les autres, le Tour de Belgique a quitté Barvaux ce samedi matin pour une deuxième journée où les courses de côte (Houyet et Gendron) partageaient l’affiche avec des RT tracés sur les routes toujours sélectives des provinces de Namur et du Luxembourg.  

 

Côté Marathon, la soirée de vendredi avait tenu ses promesses ! Au fil des kilomètres, deux équipages ont distancé le reste de la meute : Eric Piraux-Catherine Monard (Renault 5 Alpine) et Damien Chaballe-Yannick Albert (Citroën Visa GTi). Au retour à Barvaux, ils pointaient dans cet ordre au faîte de la hiérarchie, séparés par… moins d’un point (96,7 contre 97,4). Emmenant les poursuivants, Yves Deflandre-Joseph Lambert (Porsche 911-112,1 pts) devançaient Daniel Reuter-Christian Bernard (Porsche 914/6-124,8) et Paul Herman-Baptiste Gengoux (VW Golf GTi-128,9).
 

Hélas, les derniers nommés n’allaient pas profiter de leur excellent début de course : "Le support du filtre à huile a cédé ce matin au moment de remettre le moteur en marche", expliquaient-ils  évidemment déçus de ne pouvoir repartir. A l’analyse, seul le joint du filtre était en cause et après une intervention de l’assistance, l’équipage de la Golf reprenait sa route… mais en ayant perdu toutes ses chances de bien figurer puisqu’il avait loupé plusieurs RT. 

 

Sur des routes globalement sèches – jusqu’en fin d’après-midi, quand la pluie s’est invitée – et piégeuses (feuilles mortes, boue laissée par les agriculteurs, humidité dans les sous-bois), les meneurs ont poursuivi leur duel. Un coup à toi, un coup à moi, aucun des deux n’est parvenu à s’assurer un avantage déterminant… jusqu’à l’heure de la vérification des pénalités : sanctionnés pour un excès de vitesse sur un 'radar tronçon', les tenants du titre ont rétrogradé en 2ème position avec une soixantaine d’unités de retard sur Damien Chaballe-Yannick Albert qui entameront donc en position idéale l’ultime journée dans l’est du pays et l’Ardenne spadoise.



Ce ne sont plus Yves Deflandre-Joseph Lambert qui occupent le 3ème rang puisqu’eux aussi ont été pénalisés pour un excès de vitesse et rétrogradent à la 5ème place, devancés par Daniel Reuter-Christian Bernard et les excellents Patrice Simon-Vincent Duchesne, impressionnants de régularité – et c’est le but du jeu… – sur leur Porsche 924S. 

 

En Tour de Belgique, les lauriers ont été équitablement distribués puisque plusieurs concurrents se sont mis en vedette. Si Pascal Gonin-André Lys (Porsche 911) ont fréquemment occupé les avant-postes, on y retrouvait aussi Stéphane Blaise-Marc Sevrin (Porsche 911), Dirk Van Rompuy-Chris Goris (Opel Ascona B), Ingrid Peeters-Jens Vanoverschelde (victimes d’un bris de courroie heureusement réparé rapidement sur la superbe VW Karmann Ghia), Michel Thibaut-Philippe Verpoorten (très performants sur les circuits et courses de côte à bord de leur Mazda 323 GTX Turbo), Gaëtan Schoonbroodt-Amélie Gonay (hélas retardés par une mystérieuse coupure moteur sur la Ford Escort RS Mk1), André Godechal-Benoît Rémion (Audi Quattro), Jean-Claude Mathoul-Patrick Van Damme (Alfa Romeo Giulia SV), Michel Closjans-Renaud Herman (Porsche 356 Pré-A), Gautier et Jean-Marc Piret (BMW E30 victimes d’un bris d’amortisseur), etc.

Au final, Pascal Gonin-André Lys ont clôturé la journée en tête devant Blaise-Sevrin, Closjans-Herman, Godéchal-Rémion et Peeters-Vanoverschelde. Mais là aussi, les prétendants à la victoire restent nombreux et bien des bouleversements peuvent encore survenir d’ici l’arrivée, jugée dimanche en fin d’après-midi dans la magnifique cour de l’abbaye de Stavelot… (Vincent Franssen & Com) 



R Tech R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet