logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Tous à Spa pour le départ du Liège-Rome-Liège samedi soir !

Historic 14/06/2017


 

Cette fois, on y est ! Après avoir donné une nouvelle orientation plus sportive au Marathon de la Route, le légendaire Liège-Rome-Liège, Jean-François Devillers et l’ensemble de l’équipe Trajectoire sont prêts pour le grand départ ce samedi 17 juin, au cœur de Spa. Une trentaine d’équipages a décidé de relever l’impressionnant défi : 7 jours de course avec un aller-retour entre la Belgique et l’Italie, 4200 kilomètres, 5 pays traversés (Belgique, Luxembourg, France, Suisse et Italie), 55 tests de régularité, 800 prises de temps par équipage, soit 29.000 données enregistrées durant tout le rallye ! Au total, ce sont 24 personnes qui veilleront à encadrer au mieux ces concurrents séduits par le côté plus sportif de cette édition 2017.

 

Des concurrents qui vont en découdre sur un parcours qu’il convient de qualifier de ‘montagnard’ ! "Qu’on se le dise, ce Liège-Rome-Liège 2017 sera avant une épreuve de montagne, puisqu’aux Ardennes succéderont les Vosges puis les Alpes, annonce Joseph Lambert, qui a imaginé la route à suivre. La chaîne des Alpes constituera d’ailleurs le plat de résistance de l’épreuve, quand bien même un détour par la Toscane figure aussi au programme. On retrouvera les Alpes du côté de Sanremo, avant un retour par le Jura et les Vosges. L’un des temps forts de l’épreuve fera incontestablement référence aux grandes heures du Liège-Rome-Liège, avec le passage par le col du Stelvio, traditionnel plafond du rallye, qui culmine à 2758 mètres d’altitude. Il s’agit du deuxième col routier le plus haut des Alpes. Les concurrents auront donc l’occasion de passer sur des routes montagneuses dans la plus pure tradition de l’événement. Et comme certains RT feront en plus la part belle à la navigation, la tâche des pilotes et copilotes n’en sera que plus ardue, et les vainqueurs de cette épreuve mériteront assurément leurs trophées !"

 

Autre référence évidente au passé : le départ officiel de l’épreuve depuis le cœur de Spa. Un coup d’envoi que Jean-François Devillers a souhaité avant tout festif… "A événement d’envergure, emballage de circonstance, explique le G.O. de l’événement. Le départ aura lieu depuis le célèbre Parc de Sept Heures. C’est dans ce cadre prestigieux que seront menées à partir de 14h00 les opérations de contrôles techniques et administratifs, de quoi permettre au public d’admirer les machines prêtes à se lancer dans la grande aventure. Dès 18h00, Radio Nostalgie, partenaire de l’événement, proposera une animation grand public, tandis qu’à 19h30, le célèbre groupe de reprises ‘Sortez Cover’ mettra le feu en distillant les plus grands succès des années ’70 à nos jours. Ambiance assurée ! Le départ officiel de ce Liège-Rome-Liège 2017 sera donné sur le coup de 21h30, avec la présentation de tous les équipages sous les encouragements du public. Une fois les voitures parties vers de palpitantes aventures, la soirée musicale pourra se poursuivre de plus belle…"

 

Signalons que les spectateurs souhaitant gagner le centre de Spa en anciennes, afin de faire honneur à un Liège-Rome-Liège réservé aux voitures ayant existé en tant que modèles avant le 31/12/1979, seront reçus de la meilleure des façons, puisque le parking situé devant le Radisson BLU Palace de la Place Royale leur sera réservé !

 

Une fois que les concurrents auront quitté Spa, ils attaqueront une étape de nuit les emmenant vers Besançon. Les villes-étapes de ce millésime 2017 seront Livigno, Trento, La Spezia, Coni, Chambéry et Besançon, avec au programme de l’ultime étape, le samedi 24 juin, une halte à La Roche-en-Ardenne aux alentours de 16 heures, puis une arrivée à Liège, à l’Espace Tivoli, en début de soirée. 

 

Une affaire de spécialistes ?

 

D’un point de vue sportif, la lutte pour la victoire promet d’être royale, avec une poignée d’équipages considérés comme de véritables spécialistes de la régularité pour voitures anciennes qui ne devraient pas manquer de tirer profit du retour à une certaine sportivité. D’autant qu’avec cette première étape de nuit entre Spa et Besançon, les concurrents seront d’emblée dans le vif du sujet.

 

Bien malin qui pourrait dès lors sortir de son chapeau les noms des futurs vainqueurs… même si certains équipages ont clairement ‘la cote’, à l’image de Serge Adriaens et Freddy Moors (Porsche 911 2,4 S 1972), Christian Crucifix et Yves Noelanders (Ford Anglia 1960), Michel Decremer et Eric Van Bourgonie (Opel Ascona 400 1981), Yves et Benoît Deflandre (Porsche 911 1972), Kurt Declerck et Steven Vyncke (Porsche 911 S Targa 1972), Jacques Evrard et Christian Bernard (Porsche 911 1972), Mark et Susan Godfrey (MG B 1965), Victor Guilmain et Paul-Henri Yans (Porsche 924 S 1987), Florent Hontoir et Alexandre Peeters (Opel Ascona 1980), Tony Kevers et Baudouin Halleux (Porsche 911 1965), Benoît Lohisse et Jérôme Bestgen (MG B GT 1968), etc.

 

Signalons également que samedi soir, sur le podium de départ du Liège-Rome-Liège 2017, les équipages ne s’élanceront pas dans l’ordre des numéros, mais bien suivant le classement d’un premier test de régularité organisé en guise de Prologue une fois les opérations de contrôle technique terminées. Une manière idéale de s’échauffer…  

 

Toutes les infos relatives au Liège-Rome-Liège 2017 sur trouvent sur le site internet www.liege-rome-liege.org. Rendez-vous également sur la page Facebook Trajectoire.be pour suivre le fil info de cette édition plus que prometteuse. (Vincent Franssen) 



R Tech R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet