logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Ugo de Wilde sur la bonne voie pour boucler son budget F4 France

Monoplace 02/03/2018


 

En trois semaines, 60% des fonds nécessaires via l'opération de Crowdfunding visant à soutenir le jeune Ugo de Wilde ont déjà été réunis, soit plus de 15.000 euros. Encore un peu moins de 10.000 et Ugo, 15 ans tout juste, pourra poursuivre son rêve et se retrouver au départ de la saison du championnat de France de F4 fin du mois à Nogaro. Il compte encore sur les dons de ses supporters. Il lui reste 21 jours pour atteindre son objectif et participer aux tests de Spa. 

 

Plus jeune pilote de monoplace au monde en 2017 - à 14 ans à peine- , plus jeune pilote à monter sur un podium puis à s'imposer à cinq reprises en F4 en ce début d'année, le prochain défi de de Wilde est d'essayer de devenir, à 15 ans, le plus jeune champion F4 de l'histoire. Mais son rêve à un prix : 170.000 euros en comptant les tests, les déplacements, les coaches et pas trop de casse. Pas évident quand on n'est pas issu d'une famille riche et qu'on ne reçoit aucune aide de la fédération. Un budget énorme même pour un étudiant.

 

"Je suis suivi depuis mes débuts en karting par quelques sponsors et amis, mais c'est la crise pour tout le monde et il devient de plus en plus difficile de nouer les deux bouts, d'autant que les tarifs augmentent chaque année, explique Ugo, sur le podium des deux derniers meetings de F4 l'an dernier. Même avec la bonne volonté de pas mal de personnes et un gros investissement en temps et énergie de mes parents, on n'est pas arrivé à réunir cette somme et reproduire le miracle cette année."

 

Dès lors, plutôt que de baisser les bras, de s'endetter ou pire de ne pas honorer ses factures, est venue l'idée de lancer une grande opération de Crowdfunding, le financement participatif, cette sorte de grande chaîne de solidarité devenue célèbre lorsqu'elle a permis au chanteur Grégoire de sortir son premier single 'Toi + Moi'. "Un ami nous a mis en contact avec la société belge risingtrack.com spécialisée dans le Crowdfunding sportif, explique le papa Olivier. En deux ans, cette plateforme a soutenu les projets de 85 athlètes et leur a rapporté plus de 220.000 euros. C'est un vrai boost. Financier bien sûr, mais aussi moral."

 

Et si au début beaucoup se montraient sceptiques, au fil des semaines et des dons souvent d'amis mais aussi de supporters ou même d'anonymes, la cagnotte a vite grimpé et démontré que, avec l'aide, petit ou grand, de beaucoup de monde, il y a moyen de soulever des montagnes. "Après trois semaines, soit à la moitié de notre campagne, nous avons déjà atteint 60% de notre objectif, soit plus de 15.000 euros et cela grâce à 115 'trackers' comme on les appelle ici, se réjouit Ugo, dont le rêve est en passe de se réaliser grâce au soutien de son réseau mais aussi de la communauté automobile et des amateurs de sport en général. Mon projet est d'ores et déjà celui ayant rapporté le plus. Et ce n'est pas fini. Il nous reste trois semaines pour réunir les 10.000 euros manquants. Tous les dons sont les bienvenus. Cela va de 10 euros à un anonyme qui nous a versé 1000 euros avec simplement le message qu'il fallait croire en ses rêves. Au-delà de l'aspect financier, je me sens soutenu par tous ces gens. C'est très motivant de savoir que des amis, mais aussi des personnes que vous connaissez à peine, voire pas du tout, se privent d'un restaurant, un ciné ou un paquet de cigarettes pour m'aider à rouler. Mes professeurs, mes voisins, mes cousins, tout le monde a fait un effort. J'ai même un camarade de classe qui a versé 5 euros ! Merci à lui, l'important c'est de participer, de marquer son soutien. Chacun selon ses moyens. J'ai reçu 50 euros d'un supporter flandrien de Stoffel Vandoorne qui m'a dit que je devais viser uniquement la F1 et rejoindre Stoffel sur la grille dans 5 ans et qu'il espérait me croiser un jour sur un GP. J'apprécie et je remercie du fond du coeur chaque donateur. Je vous promets que je ne les décevrai pas."

 

Objectif : boucler son Crowdfunding et atteindre les 25.000 euros d'ici le 23 mars afin de pouvoir signer pour une deuxième saison en F4 FFSA Academy et être sur la grille de départ à Nogaro dix jours plus tard. Alors, si vous ne l'avez pas encore fait, que vous aimez les jeunes et le sport auto, participez à cette magnifique aventure sur risingtrack.com. Cela vous prendra cinq minutes, les paiements sont sécurisés, vous recevrez des cadeaux et lorsque vous verrez Ugo de Wilde en piste à Francorchamps, Jérez, au Castellet, à Dijon, Magny-Cours ou à Pau cette année, vous vous direz que c'est un peu grâce à vous aussi. (Vincent Franssen & Com)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet