logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Voyage en terre inconnue pour les Belges de la NASCAR Whelen Euro Series

Circuit 13-11-2020


 

Pas d’Autodrom Most en Tchéquie, mais bien l’Automotodrom Grobnik en Croatie pour le troisième meeting d’une saison 2020 de la NASCAR Whelen Euro Series forcément marquée par la crise du corona. En raison de la pandémie mondiale, le rendez-vous tchèque a été annulé, mais l’organisateur Team FJ a trouvé une alternative en Croatie, à 15 kilomètres seulement de la frontière avec la Slovénie. Les concurrents de la compétition européenne de NASCAR vont donc franchir les Alpes, direction un circuit qui constitue une inconnue pour la majeure partie du plateau. Ce sera le cas pour les pilotes Belgium Racing Dylan Derdaele et Marc Goossens, qui se partageront une fois encore la Ford Mustang #98 aux couleurs de Derdaele+, alignée par la formation italienne CAAL Racing. 

 

Dylan Derdaele a décroché pour la deuxième année consécutive le titre de champion de Belgique d’endurance sur circuit, et c’est vers un premier podium qu’il lorgne en NASCAR Whelen Euro Series. “La malchance ne m’a pas épargné lors du coup d’envoi en Italie et du rendez-vous précédent de Zolder, où je devais en fait monter à deux reprises sur le podium, analyse Dylan Derdaele. La troisième sera la bonne, quand bien même je ne sais pas réellement à quoi m’attendre. Cela vaut pour tout le monde, et je pense qu’au sein d’une équipe aussi expérimentée que CAAL Racing, nous disposons de sérieux atouts qui me permettront de tendre vers un premier podium. La vitesse est là, ça, c’est certain, mais il va me falloir rester en dehors des problèmes et apprendre rapidement toutes les subtilités de cette piste.’’

 

Marc Goossens est monté à deux reprises sur le podium à Zolder. “La preuve que nous sommes sur la bonne voie, confirme le Campinois. La seule constante de cette saison, ce sont les innombrables changements, même si je dois reconnaitre que l’organisateur manœuvre bien dans ce climat mouvant. Cette année est marquée par d’incessants changements au calendrier, même si nous sommes heureux de pouvoir rouler en dépit de la situation sanitaire précaire en Europe. Cela ne rend pas les choses simples, car avec l’Automotodrom Grobnik, nous nous retrouvons de nouveau sur une piste inconnue. Il s’agit d’un circuit old-school plutôt technique, avec des bacs à graviers et des bankings. Je pense que les dépassements y seront difficiles, ce qui signifie qu’il faudra être bien dans le rythme dès les qualifications. J’ai pu m’entrainer sur simulateur, mais il nous faut désormais attendre afin de savoir par quoi tout cela se traduira dans la réalité. Avec deux séances libres de trente minutes vendredi après-midi, il n’y a guère de place pour l’erreur. Ici en Croatie, nous voulons avant tout ne pas perdre de points, afin de nous retrouver en ordre utile en vue de la double finale espagnole.’’ 

 

Dans les rangs de PK Carsport, c'est Stienes Longin qui portera les couleurs belges à l'avant du peloton. "C’est certainement le circuit le plus rapide du calendrier, commente Stienes. Je pense que nous allons toucher le rupteur plusieurs fois. Il n’y a que très peu de virages lents et tous sont légèrement inclinés, comme un banking. Je suis impatient de rouler sur ce circuit ! À ma connaissance, aucun des pilotes de la NASCAR européenne n’a déjà roulé ici. Nous serons donc tous sur un pied d’égalité. Pour me préparer, j’ai fait quelques tours sur un simulateur pour voir de quel côté ça tourne, mais c’est tout. Après Grobnik, il devrait rester deux meetings à Valencia, l’un des deux attribuant le double des points. Il sera primordial d’être en bonne position avant d’aborder ce sprint final. Je suis pour l’instant 5ème dans le classement provisoire, 23 points derrière le leader Alon Day. L’objectif à Grobnik sera d’au moins conserver cette position et, idéalement, de réduire l’écart."

 

Le samedi 14 novembre, les qualifications auront lieu en matinée, suivies du traditionnel programme qui voit les pilotes Pros EuroNASCAR s’affronter une première fois, avant que les concurrents en EuroNASCAR 2 prennent le relais. Dimanche, c’est la sixième manche de la saison qui figure au programme. (Vincent Franssen)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet