logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

WEC : Alpine s'engage en... LMP1 en 2021 !

Circuit 13-09-2020


 

Revenue en compétition pour accompagner le développement et le lancement de l’A110, Alpine s’est montrée à la hauteur de son riche héritage en brillant partout où elle s’est alignée dès son retour en Endurance. L’association entre Alpine et l’équipe Signatech a ainsi remporté les titres Pilotes et Equipes dès ses débuts en European Le Mans Series en 2013 avant de réaliser le doublé en 2014. Un an plus tard, les Bleus ont franchi un cap en rejoignant le Championnat du Monde FIA WEC. Une fois de plus, Alpine y a fait ses preuves en remportant deux couronnes mondiales ainsi que trois des quatre dernières éditions des 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP2.

 

Forte de ce palmarès enviable, Alpine se lance aujourd’hui un nouveau défi en  officialisant l’engagement d’un prototype LMP1 au sein de la catégorie reine du Championnat du Monde FIA WEC et des 24 Heures du Mans 2021. Malgré leurs similitudes apparentes, les catégories LMP1 et LMP2 possèdent deux philosophies bien distinctes. Là où les LMP2 sont réservées à des structures indépendantes avec l’un des châssis mandatés et un moteur unique, le LMP1 accueille des équipes d'usine libérées de ces restrictions. Leur puissance supplémentaire, leur poids moindre, leur aérodynamique plus complexe et le libre choix des pilotes qu’importe leur catégorisation aboutissent à des temps au tour beaucoup plus rapides.

 

Attendu de longue date, ce retour au sommet de l’Endurance s’inscrit dans l’histoire et l’ADN de la marque, qui avait déjà participé à 11 reprises aux 24 Heures du Mans entre 1963 et 1978. Alpine y a tout gagné : l’Indice Énergétique en 1964, 1966 et 1968, l’Indice de Performance en 1968 et 1969, sept victoires de classe – un chiffre désormais porté à dix – et surtout la victoire au Classement Général Absolu en 1978 avec l’Alpine A442B pilotée par Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi.

 

Fidèle aux valeurs qui l’animent depuis 1955, Alpine aborde ce défi avec humilité et confiance pour tenter de bousculer l’ordre établi tout en offrant un spectacle de qualité aux amateurs d’Endurance. Pour marquer la discipline de son empreinte, Alpine Endurance Team s’appuiera sur les nouvelles opportunités offertes par l’évolution du règlement de la catégorie reine pour 2021. L’ACO, promoteur du Championnat du Monde FIA WEC et des 24 Heures du Mans, autorisera l’engagement de LMP1 aux côtés des nouvelles Hypercars l’an prochain grâce à la balance de performances (BoP), garantissant l’équilibre des forces en présence.

 

Alpine présentera donc au départ des épreuves un prototype LMP1 Alpine conçu autour d’un châssis Oreca et d’un moteur Gibson ayant déjà fait leurs preuves. En fait le package de Rebellion. Cet ensemble bénéficiera de toute l’expertise technique d’Oreca et de Signatech pour atteindre un niveau de performances lui permettant de jouer la victoire face à ses concurrents tandis que des synergies potentielles avec l’écurie de F1, qui prendra la place de Renault, sont à l’étude.

 

Dans les prochains mois, Alpine Endurance Team dévoilera son prototype LMP1, ses couleurs ainsi que son équipage avant d’entamer son programme d’essais. (Vincent Franssen & Com)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet