logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

WRC Estonie : le chou blanc de Neuville, Tänak exact au rendez-vous

Rally 06-09-2020


 

Après avoir été contraint de renoncer ce samedi, conséquence d'une touchette ayant passablement endommagé sa suspension arrière-droite, Thierry Neuville (Hyundai) a repris part au Rallye d'Estonie ce dimanche, avec pour objectif d'engranger les points de la Power Stage. Préservant ses pneumatiques lors des spéciales précédentes, le Belge aurait pu frapper un grand coup... mais la mécanique a fait parler d'elle au plus mauvais moment. Résultat : un zéro pointé, et une assez mauvaise affaire au championnat. "Ce n'était définitivement pas notre week-end, confirme Neuville. Et sincèrement, nous ne méritions pas cela. Notre objectif était clairement de marquer des points lors de la Power Stage, mais dès le départ, nous avons rencontré des problèmes qui nous ont privés de vitesse de pointe. L'incident de samedi était également dommageable, car nous avions été rejetés de la trajectoire, et nous avons heurté quelque-chose à l'extérieur du virage. Nous avons vu les vidéos d'autres équipages à cet endroit, et c'était identique pour tout le monde. Hélas, nous avons perdu une roue. Décevant, bien évidemment, mais l'épreuve suivante n'en sera que plus belle..."   

 

Les soucis de Neuville et Gilsoul n'ont pas privé Hyundai d'une grande et belle récompense, sous la forme d'un superbe doublé, avec le héros local Ott Tänak exact au rendez-vous, qui n'a pas eu à forcer son talent pour conserver le meilleur sur son équipier Craig Breen ! Si Kalle Rovanpera (Toyota), pénalisé durant le week-end pour non respect du règlement après avoir retiré une plaque du radiateur peu avant le départ d'une spéciale (ES10 samedi), a pris les points du scratch dans la Power Stage, c'est Sébastien Ogier (Toyota) qui complète le podium estonien, à 4"7 de Breen, et avec un avantage de 15"0 sur un Elfyn Evans (Toyota) qui a fait illusion en début de journée. Finalement 6ème, Rovanpera a devancé les trois Ford Fiesta WRC M-Sport de Teemu Suninen, Esapekka Lappi et Gus Greensmith, jamais dans le coup. 

 

En WRC2, victoire de la Citroën C3 R5 de Mads Ostberg, qui a devancé le Français Adrien Fourmaux (Ford), copiloté par Renaud Jamoul. C'est néanmoins Oliver Solberg (VW Polo R5) qui s'est imposé comme le meilleur pilote de R5, l'emportant en WRC3 devant Huttunen (Hyundai) et Kaur (Skoda). Nicolas Ciamin (Citroën DG Sport Compétition) a pris la 6ème place en WRC3, tandis que Grégoire Munster (Hyundai) a finalement été rejeté en dehors du top 10. (Vincent Franssen)
 


 



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet