logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

WRC Sardaigne : Neuville et Gilsoul sur leur lancée de 2016 ?

Rally 08/06/2017


 

Après l’Argentine et le Portugal, le Championnat du Monde visite ce week-end un autre pays vouant un culte particulier au rallye. Depuis la création du Championnat du Monde, l’Italie a laissé sa marque dans l’histoire, avec ses pilotes et ses constructeurs. Au calendrier, le mythique Rallye Sanremo a cédé sa place au Rally Italia Sardegna en 2004. Les concurrents avaient alors découvert un terrain de jeu bien différent de celui de la Riviera italienne.

 

Sur l’île méditerranéenne, les spéciales sont terriblement exigeantes, pour les hommes, pour les machines et pour les pneumatiques. Le plus souvent étroits et sinueux, les chemins de terre sont bordés d’une végétation dense, qui masque de grosses pierres contre lesquelles il vaut mieux éviter d’appuyer ses roues. Comme le sol est recouvert d’une épaisse couche de sable et de poussière, l’ordre des départs revêt une importance primordiale lors du premier passage dans les spéciales. Le challenge est sensiblement différent au second run : les pilotes doivent alors composer avec les rails creusés au fil des passages, ainsi que les pierres qui peuvent se trouver… à peu près n’importe où ! Sachant que le mercure devrait flirter avec les 30°C au cours du week-end, on comprend aisément pourquoi les équipages redoutent cette septième manche.

 

Le rallye débutera ce jeudi soir, avec le départ donné à Alghero et une Super Spéciale de 2 kilomètres. Après une traversée de l’île d’ouest en est, les voitures s’arrêteront à Olbia pour la nuit. Cette transhumance permettra de retrouver, vendredi, les terribles spéciales de Terranova et Monte Olia. La journée du samedi sera la plus dense, avec les longs secteurs de Monti di Ala’ et Monte Lerno. C’est dans cette dernière que se trouve le fameux Micky’s Jump, point de rencontre obligé des Tifosi ! Disputée sans assistance, l’étape dominicale se résumera à un sprint de quatre courtes spéciales.

 

Vainqueurs de ce Rally Italia Sardegna l'an dernier, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul auront pour objectif majeur de remettre le couvert ce week-end, ou plutôt de poursuivre leur montée en puissance au championnat... "La Sardaigne est un événement spécial pour moi, encore plus après notre victoire de l'an dernier, explique Thierry. Je me souviens très bien de l'équipe complète sautant dans l'eau du port pour célébrer ce succès ! Nous avons déjà remporté deux manches cette saison, mais ici, le caractère technique des spéciales ne peut être négligé. Les routes sont très dures et sèches, ce qui est difficile pour les voitures, notamment au niveau des pneumatiques. Le choix des pneus, selon la position de départ, peut donc être crucial, et nous allons devoir y accorder la plus grande attention. Pour le reste, nous sommes heureux et confiants, et nous savons que nous pouvons décrocher un bon résultat là-bas..."

 

Rappelons que ce Rally Italia Sardegna marquera le retour au volant d'une WRC de pointe du Norvégien Andreas Mikkelsen, qui remplace Stéphane Lefebvre afin de rendre des couleurs à Citroën. A surveiller de près... (Vincent Franssen)


 



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet