logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Ypres (ES9) : Neuville devant Verschueren et Princen

Rally 23/06/2018


 

Les retraits successifs de Bouffier-Panseri (Skoda Fabia) et Abbring-Tsjoen (Citroën C3) ont ouvert grande la porte à Neuville-Gilsoul (Hyundai i20), qui mènent le débat autoritairement, puisqu’à part le scratch éphémère signé par le Français sur le premier tronçon chronométré et celui décroché par Princen sur l’ES5 (Hollebeke), notre duo "national" a signé le meilleur temps sur toutes les autres spéciales. Excusez du peu… A noter tout de même le scratch ex-aequo réalisé par Verschueren-Hostens sur Mesen 2, avec Neuville, dont il est ce soir distant de 14"10, puisqu’en reprenant 7"7 à Princen-Eelbode (Skoda Fabia) sur cette boucle, il le précède désormais de 3"0 au terme de la première étape.

 

A 10" du tiercé de tête, Demaerschalk-Vanneste (Citroën C3), toujours 4ème, précède, lui-même d’une dizaine d’unités, Cherain-Cuvelier (Skoda Fabia) qui, de 3"7 de retard sur Cronin-Galvin (Hyundai i20) après le premier tour, possède maintenant une avance de 5" sur le leader du MSA BRC. A ce niveau, signalons que l’avance du pilote de la Hyundai est actuellement de moins de 15" sur son plus proche compatriote, Edwards-Garrod (Ford Fiesta) ; McCormack-Moynihan (Skoda Fabia) est 3ème à 40". Toujours au sein de la délégation britannique, précisons que Yates-Edmondson (Skoda Fabia) a perdu 8 minutes dans Dranouter (ES7).

 

Veiby-Skjaermoen ayant planté sa Skoda Fabia sur l’ES9 (Hollebeke), tout le monde derrière gagne un rang. Si Fernemont-Maillen (Skoda Fabia) et Edwards-Garrod continuent de jouer serrés dans cet ordre inchangé (moins de 4" les séparent), tout a changé entre les autres Fabia. Bedoret-Walbrecq s’est fait le scalp de Kobus-De Wild et Vanneste-Snaet ; ce dernier s’est lui-même fait souffler la 10ème place par le duo hollandais, qui le précède de 3"7.

 

Du côté des Porsche RGT-N, Snijers-Thierie ont pris le large mais derrière ça chauffe : pointés à plus de 1’23" du "grand", Van Woensel-Pattyn et Tanghe-Squedin, qui perdent 20" sur le dernier chrono du jour, sont seulement séparés par… 2"2. Voilà qui promet pour demain ! Moins chanceux, Monnens-Vandaele ont chuté à plus de 5 minutes suite à une crevaison qui a nécessité un changement de roue (ES7 de Dranouter). Pire pour Delplace-Bruneel, sorti sur Hollebeke ; il était 4ème.

 

Enfin en Juniors, Wagemans-Hanssens (Peugeot 208) restent en tête mais leur avance sur Pyck-Mourisse (idem) a fondu de 14"5 à 3"4 ; Munster-Louka (Opel Adam) est 52"5.

 

Alors que nous n’en sommes pas encore à la moitié, on le voit, beaucoup de choses restent à faire à différents niveaux. Notamment pour la victoire ! Avec 5 équipages belges dans le top 5 provisoire, on imagine mal que celle-ci ne revienne pas à un local. Reste à savoir lequel… Premiers éléments de réponse demain vers 10h45. (Vincent Franssen & Com / Photos Tony Henssen)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet