logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Zolder 200 : multiples rebondissements lors de la finale du BGDC

Circuit 28/10/2018


 

Haletante et incertaine jusqu’au bout, la finale de la Hundred Series by BGDC 2018 l’a incontestablement été ce samedi lors des Zolder 200. Sur une piste parfaite, avec un soleil magnifiant les couleurs de l’automne, la trentaine de bolides au départ a assuré le show, le leadership dans les différentes Divisions changeant plusieurs fois de locataires.

 

A l’avant du peloton, chacun a pu faire la connaissance de la rutilante Mercedes-AMG Leipert Motorsport #22 que se partageaient Wim Spinoy, dont c’est la première saison en sport automobile, et un certain Kenneth Heyer, fils du grand Hans Heyer, et accessoirement pilote Mercedes-AMG Customer Racing. Ayant pris la première partie de la course à son compte, le bolide à l’étoile n’a pourtant jamais été en mesure de réellement distancer la surprenante BMW M3 E90 #111 d’Olivier Hertsens, Cédric Baeten et Nick Geelen. A tel point que peu avant la mi-course, la BMW déposait la Mercedes-AMG, qui récupérait son bien par la suite, Wim Spinoy y allant de très bons chronos. Un duel qui s’achevait brutalement à moins d’une heure de l’arrivée, lorsque la M3 #111 percutait avec violence le mur de pneus dans le bois menant au Rea, ce qui entraînait… l’interruption de la course au drapeau rouge ! Pilote ok, voiture dégagée et mur de pneus réparé, l’épreuve pouvait reprendre, pour sceller la victoire au classement général et en Division 4 pour Spinoy et Heyer, qui ont allègrement réussi leur pige en Hundred Series by BGDC ! Dans leur catégorie, ils devançaient logiquement la BMW M235i Racing Cup #32 de Denys et Emilien Buffet, tandis que la superbe Ford Mustang #9 de Hermans-Hermans-Mertens et la BMW 130d #100 de Van Aesch-Claes-Ceyssens n’étaient pas classées, suite à divers ennuis techniques…

 

Un certain calme a régné sur la Division 3 à Zolder, avec dès le premier tour la sortie de piste de la Renault Mégane Trophy #10 de Asnong-Divoy-Heinen-Frère au niveau du virage Bianchi ! Echouée dans le bac à gravier, la française était d’emblée distancée. Elle allait par la suite construire de nouveaux châteaux de sable, cette fois à la chicane Villeneuve, ce qui ne l’empêchait pas de s’imposer en Classe S-. Tout a par contre roulé pour la MARC Focus V8 VDS Racing Adventures #58 de Raphaël van der Straten et Harry Putz, à un tête-à-queue près. En terminant juste derrière la Mercedes-AMG au général, le bolide australien a dominé la D3 de la tête et des épaules, s’imposant aussi en Classe S+.

 

Une BMW puis les Peugeot en D2

 

Engagée en Division 2, la BMW M3 E90 #111 de Hertsens-Baeten-Geelen a longtemps cadenassé le haut du classement. Son crash a permis aux Peugeot 308 Racing de retrouver les premières places, la victoire revenant à la #2 DRM Motorsport de de Robiano (qui n’a cependant pas roulé), Caprasse et Dupont, qui a constamment devancé la #226 Semspeed de Semoulin-Semoulin-Heyninck. C’est la Seat Leon 2.0 Turbo #444 de Manfred Verbeke et Denis Smets qui a complété le podium au terme d’une fin de course tonitruante, le duo l’emportant dans la Classe 2.0T. Le top 3 de la Classe F était complété par l’inusable Renault 21 Turbo #21 de Danneels-Danneels-Gilot, qui a définitivement de beaux restes, au point de devancer la Peugeot RCZ Cup #288 des réguliers Hortulanus-Tricoche-Dussoul et la désormais bien connue BMW Z4 #94 de Patzé-Patzé-Aillaud. En Classe E, victoire de la BMW 120d #123 de Gunther Van den Hove et Wim Bradt devant le bolide similaire frappé du numéro #100, piloté par la seule fille dans la course, Sigrid Maes, et Roland Van Asch.

 

Course parfaite pour la Vauxhall en D1

 

Enfin, en Division 1, la Vauxhall Astra Coupé #777 de ces ‘jeunes loups’ que sont Philippe Ménage et Guy Katsers a donné le ton 200 minutes durant, pour finalement s’imposer devant la Renault Clio Cup #510 de Jérôme Vernaillen, Kenny Boeykens et Henry Franken. Lauréate de la Classe D (2,5 litres), la meilleure BMW 325i Clubsport, la #169 de Poitevin-Lammens, a complété le podium de la Division. Dans sa catégorie, elle a devancé les bavaroises similaires de Denys-Eyckmans (#66) et Werckx-Werckx (#3), tandis que la Renault Clio Cup #659 de Raemaekers-Close-Raas pointait au 3ème rang de la Classe B (2 litres), emmenant dans son sillage la Honda Civic #6 de De Laet-Van Billoen, la Renault Clio Cup #55 de Naniot-Naniot-De Dobbeleer-Ost et la Suzuki Baleno #88 des ‘Young Guns’ Petralia-Gallina-Dauw. A noter l’absence au départ de la Renault Clio Cup #37 de Deger-Jeukenne-Debroux-Börner, victime d’une casse moteur lors des qualifications, et le forfait malheureux de la Porsche Boxster #24 de Neutelers-Beeckman-Denis, ce qui ouvrait la voie aux BMW Clubsport au Classe D.

 

Dans la plus petite des catégories (Classe A – 1600cc), la Honda Civic #48 de Businaro-Ooms-Habran n’a laissé que les miettes à la concurrence, pointant un moment dans le top 5 absolu de la D1 ! La Renault Clio #69 de Rogier Van Kuyk ayant rencontré très tôt des problèmes, c’est l’autre Honda Civic, la #118 de Ronveaux-Faucon-Pons, qui s’offrait les lauriers d’argent. (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)



R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet